Ce film choque tant les spectateurs qu'ils quittent la salle

Ce film choque tant les spectateurs qu'ils quittent la salle©Concorde Filmverleih GmbH, DR

Solène Filly, publié le 15 mai

Lors de la projection du nouveau film de Lars Von Trier à Cannes, des spectateurs n'ont pas hésité à quitter la salle face à la violence de certaines scènes.

Le réalisateur danois s'est fait petit lors de cette 71e édition du Festival de Cannes. Et pour cause, en 2011, alors qu'il venait présenter "Melancholia", Lars Von Trier avait provoqué un malaise en déclarant sa "sympathie" pour Hitler. "Je dis seulement que je comprends l'homme", avait-il déclaré devant un public abasourdi. Cette déclaration lui avait valu le statut de "persona non grata", mais sept ans plus tard, il est de retour avec un film Hors Compétition, "The House that Jack Built", un thriller sur un serial killer.

Des images insoutenables

Avant même le début de la projection, le ton était donné. "Certaines scènes sont susceptibles de heurter la sensibilité des spectateurs", pouvait-on lire dans le programme du Festival. Et effectivement, face à des images parfois insoutenables, de nombreuses personnes ont décidé de quitter la salle avant la fin de la séance. En cause, deux scènes particulièrement violentes : dans la première, des enfants se font massacrer, et dans la seconde, une femme se fait découper les seins. Ce n'est évidemment pas la première fois que les films de Lars Von Trier font la polémique, certains ont d'ailleurs perdu leur visa d'exploitation.

Pour se faire son propre avis, il faudra s'armer de patience. Si la sortie de "The House that Jack Built" est prévue pour la fin de l'année au Danemark, aucune date n'a pour l'instant été annoncée pour la France.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.