Cannes 2019 : les réalisateurs d'Intouchables en clôture avec Hors normes

Cannes 2019 : les réalisateurs d'Intouchables en clôture avec Hors normes©Carole Bethuel, DR

Solène Filly, publié le 6 mai

Alors que c'est "The Dead Don't Die" de Jim Jarmusch qui sera diffusé en ouverture du Festival de Cannes le 14 mai 2019, c'est Olivier Nakache et Éric Toledano qui clôtureront cette 72e édition avec leur nouvelle comédie : "Hors normes".

Ne l'appelez plus "film de clôture". Comme l'a annoncé le site officiel du Festival ce lundi 6 mai, l'ultime projection de la Croisette a été rebaptisée "Dernière séance", un hommage à l'inoubliable titre d'Eddy Mitchell, mais aussi au film de Peter Bogdanovich. Un changement de nom qui dévoile l'envie du Festival de Cannes de "renouer avec sa tradition d'ultime grande projection, à l'image des soirées mémorables où ont été montrés 'E.T. l'extraterrestre' de Steven Spielberg (ou) 'Thelma et Louise' de Ridley Scott".

Des personnalités fortes

Pour succéder à ces grands classiques du cinéma le 25 mai prochain, c'est une comédie qui a été choisie. Et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit de "Hors normes", nouveau film d'Olivier Nakache et Éric Toledano, auxquels ont doit notamment "Intouchables", l'un des plus gros cartons du box-office en France.

Au casting ? Reda Kateb et Vincent Cassel, que l'on a récemment pu voir dans "L'Empereur de Paris", ainsi que des adolescents autistes et acteurs non-professionnels. Et pour cause, "Hors normes" veut présenter, non sans la touche d'humour propre aux réalisateurs, le quotidien des bénévoles, travailleurs sociaux et professionnels de santé qui accompagnent ces adolescents dans des quartiers difficiles.

Attendu en salle le 23 octobre 2019, "Hors normes" est décrit comme une "oeuvre ultra-contemporaine" qui "porte une belle promesse d'avenir" par Thierry Frémaux, qui souligne le souhait du Festival de Cannes de montrer cette année "sa capacité à évoquer les cités, les rues et les centres commerciaux, les visages des jeunes, leurs engagements, leur musique et leurs lieux, leur rage de vivre et leur questionnement du monde".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.