Camélia Jordana victime du vent sur la Croisette : sa culotte dévoilée

Camélia Jordana victime du vent sur la Croisette : sa culotte dévoilée©JACOVIDES-BORDE-MOREAU - Camélia Jordana à la montée des marches du film "The French Dispatch" lors du 74ème Festival International du Film de Cannes, le 12 juillet 2021., BestImage

, publié le 13 juillet

Camélia Jordana, présente à Cannes dans la section des Talents Adami en tant que réalisatrice pour son court-métrage "Les racines ardentes", a eu un petit accident mardi 13 juillet 2021, lors du photocall.

Depuis sa création en 1946, le Festival de Cannes a connu quelques péripéties, parmi lesquelles l'apparition non voulue de culottes... Parmi les plus récentes, ont peut citer celle de Daphné Bürki qui, en 2011, a malencontreusement dévoilé un bout de sa petite culotte, ou celle d'Ayem Nour en 2014. L'année suivante, c'est Sophie Marceau qui a connu ce petit moment de gêne en montant les marches, puis Bella Hadid en 2016, dans une robe très sexy et un poil trop échancrée sur tous les côtés. Et pour cette 74e édition du Festival de Cannes, c'est la chanteuse, comédienne et aujourd'hui réalisatrice Camélia Jordana qui a connu cette mésaventure lors du photocall, ce mardi 13 juillet, pour son court-métrage "Les racines ardentes". La chanteuse prenait la pose dans sa robe chemise et s'est laissée surprendre par le vent qui souffle sur la Croisette, offrant une scène à la Marilyn Monroe.

Camélia Jordana prend des risques à Cannes

L'artiste, qui fait partie du jury Un Certain regard, aurait pu connaître un autre accident sur la Croisette. Samedi 10 juillet, présente sur les marches pour la projection du film "De son vivant" d'Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Camélia Jordana portait une longue robe noire quelque peu risquée. Un modèle très sensuel avec un grand dos nu, fendu et extrêmement échancré au niveau de la poitrine. La robe se portant sans soutien-gorge, elle a dû demander vigilance pour éviter de montrer un sein, à l'instar de Sophie Marceau en 2005.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.