Bret Easton Ellis ravale ses commentaires sexistes contre Kathryn Bigelow

Bret Easton Ellis ravale ses commentaires sexistes contre Kathryn Bigelow
Kathryn Bigelow

publié le 19 décembre

"Kathryn Bigelow serait considérée comme une réalisatrice moyennement intéressante si elle était un homme mais comme c'est une femme très sexy elle est surestimée". Le 6 décembre, l'écrivain Bret Easton Ellis (American Psycho, Les Lois de l'attraction) a scandalisé les médias avec ce tweet sexiste, lancé contre la réalisatrice oscarisée de Démineurs, célébrée avec Zero Dark Thirty cette année.

Emporté dans un raz-de-marée, Ellis a publié une lettre ouverte dans The Daily Beast pour clarifier ses intentions : "Twitter ressemble à un terrain de jeu pour un écrivain, pas quelque chose que j'utiliserais 'sérieusement' pour 'blesser' quelqu'un. Je ne veux blesser personne. Et je ne dis même pas que Kathryn Bigelow a été blessée ou a même remarqué les tweets ou s'y est intéressée. (...)  Je pensais que dans ces tweets les gens pourraient trouver une certaine vérité sur l'hypocrisie du monde, du paysage hollywoodien, des belles femmes dans le business, etc. Mais ils ont finalement révélé une autre couche de sexisme à laquelle je pensais, en tant qu'homme gay, je pourrais échapper puisque je suis d'une autre classe 'opprimée'."

"J'ai regardé à ce que je faisais avec ces tweets (faits rapidement, inconsciemment, précipitamment, ivre) et je dois simplement admettre qu'ils m'ont explosé au visage. C'est pour ça que j'ai ceci. Personne ne m'a demandé de le faire. J'écris seulement ce genre de chose quand je souffre."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.