Bertrand Blier : l'âge a donné à Depardieu "une plus grande fragilité"

Bertrand Blier : l'âge a donné à Depardieu "une plus grande fragilité"©Nicolas Schul, DR

Solène Filly, publié le 15 mars

"Convoi Exceptionnel", en salle depuis le 13 mars 2019, marque la 9e collaboration au cinéma de Bertrand Blier et Gérard Depardieu. Pour BFMTV, le réalisateur a dévoilé comment, selon lui, l'acteur a évolué au fil des années.

En 1974, Bertrand Blier choisissait Gérard Depardieu pour donner vie à ses "Valseuses". Le début d'une grande aventure puisque chaque décennie suivante sera marquée par au moins une collaboration des deux hommes, malgré des tournages parfois "compliqués". Cette année, ils sont de retour avec "Convoi Exceptionnel", un film étonnant dans lequel ils ont embarqué Christian Clavier. "Je n'avais jamais tourné avec lui", explique Blier à BFMTV, ajoutant : "Je lui ai dit que j'aimerais bien faire un film avec lui, que ça faisait longtemps que j'y pensais. Il m'a dit que lui aussi. On s'est arrangé très vite autour d'une bouteille."

"Depardieu est beaucoup moins violent que (...) pour 'Les Valseuses'"

Mais le cinéaste a souhaité présenter un Christian Clavier différent de celui que les spectateurs ont l'habitude de voir : "C'est un immense acteur comique, il a fait une carrière là-dessus qui est formidable, mais moi je voulais un Clavier dramatique. (...) Il a modifié son jeu pour aller vers moi."

Plus de 40 ans après leur première collaboration, Bertrand Blier a également pu voir évoluer le jeu d'acteur de Depardieu, même s'il "n'a pas énormément changé".

Il explique : "Il a pris de l'âge. Comme nous tous. Ça lui donne une plus grande fragilité." Et si l'acteur est "beaucoup moins violent que (...) pour 'Les Valseuses'", cela est tout simplement dû aux "moments difficiles" qu'il a traversé au cours de sa vie : "Il a eu des deuils. Il a perdu un enfant. Ça l'a pas mal déglingué." Gérard Depardieu a donc désormais d'autres qualités : "Maintenant, il est plus sensible. Il est plus proche de nous."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.