Bernard Tapie, de l'homme d'affaires à l'acteur : retour sur 3 grands rôles

Bernard Tapie, de l'homme d'affaires à l'acteur : retour sur 3 grands rôles©Panoramic - Bernard Tapie commente le match de la ligue 1 Olympique de Marseille contre Reims, à Marseille, le 25 mai 2013., BestImage

, publié le 4 octobre

Dimanche 3 octobre 2021, Bernard Tapie a succombé à son double cancer de l'estomac et de l'oesophage. À 78 ans, celui qui est connu en tant qu'homme d'affaires a eu plusieurs vies : président de l'OM, ministre de la Ville sous François Mitterrand, il était aussi un artiste et un comédien. Retour sur trois grands rôles qu'il a portés à l'écran.

"Hommes, Femmes, mode d'emploi" (1996) de Claude Lelouch

Au début des années 1970, Claude Lelouch propose à Bernard Tapie de faire ses premiers pas au cinéma dans son film "L'aventure c'est l'aventure". Si l'intéressé décline l'offre, il retrouvera le cinéaste en 1996 pour son long-métrage "Hommes, Femmes, mode d'emploi" avec Fabrice Luchini, Ophélie Winter, William Leymergie... Bernard Tapie incarne Benoît Blanc, un homme d'affaires sans scrupule qui, après avoir passé une endoscopie gastrique, apprend qu'il est atteint d'un cancer de l'estomac. Après l'annonce de sa disparition, dimanche 3 octobre, Claude Lelouch a révélé que son ami devait jouer dans la dernière partie de sa trilogie "Un genre Humain".

"Cazas" (2001) de Yves Boisset

Après le cinéma, Bernard Tapie s'attèle à la télévision dans le téléfilm "Cazas" diffusé sur TF1 en 2001. L'acteur y incarne Philippe Cazas, un médecin militaire exilé dans un dispensaire en Afrique. À la suite d'une sombre affaire de trafic de morphine en Bosnie, il revient en France pour enterrer son fils Pascal, mort d'une overdose. Un téléfilm dans lequel Bernard Tapie a voulu effectuer lui-même ses cascades.

"Commissaire Valence" (2003-2008)

Son troisième grand rôle, Bernard Tapie l'a incarné dans une série, "Commissaire Valence", également diffusée sur TF1. Durant douze épisodes de 90 minutes entre 2003 et 2008, il y jouera le boss de la huitième DPJ de police de Paris. Mais le 26 juin 2008, Bernard Tapie doit rendre ses armes après l'annonce de l'arrêt du programme.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.