Bernard Minier : le romancier se lance dans l'écriture de scénarios

Bernard Minier : le romancier se lance dans l'écriture de scénarios©BALTEL, Sipa

, publié le 10 décembre

Mercredi 9 décembre 2020, France 2 a diffusé le téléfilm "Le Diable au coeur" écrit par Laura Muñoz et le romancier Bernard Minier qui fait, ici, ses premiers pas en tant scénariste. Pour l'occasion, Le Parisien s'est entretenu avec l'homme derrière le personnage du commandant Martin Servaz, qui a bien l'intention de réitérer l'expérience.

En 2011, Bernard Minier livre son premier roman "Glacé". Face au succès que rencontre le thriller de par la presse et le public, M6, en collaboration avec Gaumont, l'adapte six ans plus tard en mini-série. Si à l'époque l'écrivain ne participe pas à l'élaboration du projet, il vient de faire ses débuts en tant que scénariste et penche déjà sur l'adaptation d'une de ses autres oeuvres. Mercredi 9 décembre 2020, France 2 a diffusé le téléfilm "Le Diable au coeur" signé Laura Muñoz et Bernard Minier. "Au départ, je n'en avais pas du tout envie, alors qu'on me le proposait depuis un certain temps. J'étais romancier, j'estimais que c'était un métier totalement différent. Puis est arrivée cette idée du 'Diable au coeur' de mon amie espagnole Laura Muñoz. J'ai eu envie de l'écrire. Nous sommes tous les deux des scénaristes débutants. On s'est lancés dans cette aventure sans savoir si on en était capables", explique l'écrivain au Parisien.

"Pas question d'arrêter d'écrire des romans, j'aime trop ça !"

Pour mettre sur pied leur idée, les "scénaristes débutants" se tournent vers des manuels sur l'écriture de scénarios, car rédiger une oeuvre littéraire n'est pas du même ressort que l'élaboration d'un scénario. "Un roman, c'est quelque chose que je maîtrise. Là, on était sur un terrain inconnu et ça nous a donné une très grande liberté. Une liberté que je n'ai pas forcément avec tous mes livres. Quand j'écris des romans avec Servaz, il y a un certain nombre de codes, je traîne une valise derrière moi qui se remplit un peu plus à chaque livre. Quand on s'est lancés dans 'Le Diable au coeur', on n'avait ni producteur, ni chaîne, donc aucun cahier des charges, ce qui donne la liberté de création la plus absolue", détaille Bernard Minier.

Content de cette expérience, l'écrivain ne compte pas s'arrêter là : "Je n'avais pas du tout participé à l'adaptation de mon roman 'Glacé' en série sur M6 mais, là, je travaille à celle de mon livre 'Une Putain d'histoire' (XO Editions, 2015). Ce serait pour une chaîne française, j'ai donc francisé l'action, ça se passera sur l'île de Groix, en Bretagne. J'ai prévu de changer la fin pour que mes lecteurs soient surpris. Je travaille aussi sur une série géopolitique qui se déroulerait sur le continent africain. Mais pas question d'arrêter d'écrire des romans, j'aime trop ça !"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.