Benoît Magimel : un mélange de Ventura, Delon et Dewaere selon Olivier Marchal

Benoît Magimel : un mélange de Ventura, Delon et Dewaere selon Olivier Marchal©Briquet-Hahn, Abaca

Jessica Rat, publié le 26 octobre

Si l'acteur ne peut pas assurer la promotion de son nouveau film, à paraître le 1er novembre 2017, il peut compter sur le réalisateur comme un soutien infaillible.

Benoît Magimel figurera bientôt en tête d'affiche de "Carbone", nouveau polar signé Olivier Marchal. Indisponible pour en faire la promotion, depuis ses derniers soucis avec la justice, son partenaire à l'écran Michaël Youn a néanmoins eu une pensée pour lui dans l'émission C à vous ce mercredi 25 octobre. De quoi faire rebondir Anne-Élisabeth Lemoine : "Le meilleur acteur de sa génération", remarque-t-elle, en faisant référence aux propos tenus par le réalisateur du film auprès de Sud Ouest le 12 octobre dernier. Également présent sur le plateau de France 5, celui-ci a alors confirmé par deux hochements de la tête. Et de surenchérir : "Je pense que Benoît, aujourd'hui, il a l'épaisseur d'un Ventura, il a l'animalité d'un Delon, et la fragilité d'un Patrick Dewaere."

"Il va très bien"

Olivier Marchal s'est par ailleurs voulu rassurant quant à celui qui s'est vu condamné, en septembre, à trois mois de prison avec sursis après avoir été arrêté en possession de cocaïne, au volant de sa voiture roulant à contresens dans Paris : "On connaît les problèmes de Benoît. Il s'en sort, il se soigne, il va très bien."

"Le film l'aide beaucoup", ajoute le réalisateur, avant d'affirmer : "Les réactions sont unanimes sur Benoît et ça me touche énormément parce que c'est un garçon très attachant, c'est comme un petit frère. (...) C'est un bonheur pour moi que de lui servir ce film."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.