Benoît Magimel à l'affiche d'un film sur la transidentité

Benoît Magimel à l'affiche d'un film sur la transidentité©Bruno Bebert, BestImage
A lire aussi

Solène Filly, publié le 18 juillet

Pour son premier long-métrage, le Belge Laurent Micheli a choisi de raconter l'histoire d'une jeune fille transgenre, interprétée par l'actrice Mya Bollaers, qui tente de renouer avec son père, Benoît Magimel.

Selon Le Film Français, ce premier long-métrage de Micheli racontera l'histoire de Lola, une ado transgenre de 18 ans, qui, le jour de l'enterrement de sa mère, se retrouve face à son père. Celui-ci la rejette pour la deuxième fois, mais la jeune femme revient à la charge et décide de l'accompagner pour répandre les cendres de sa mère. S'en suit un périple en voiture lors duquel le père va petit à petit ouvrir son coeur à sa fille.

Vers une meilleure représentation des personnes transgenres

Il y a quelques semaines, Scarlett Johansson faisait parler d'elle après avoir accepté de jouer un personnage transgenre dans "Rub and Tug" de Rupert Sanders, rôle qu'elle a depuis abandonné. Mais pour incarner l'héroïne en pleine transition de "Lola vers la mer", le cinéaste belge Laurent Micheli s'est tout naturellement tourné vers Mya Bollaers, une jeune actrice elle-même transgenre. Au casting, on retrouve aussi Benoît Magimel, que l'on reverra bientôt au cinéma dans "Nous finirons ensemble", la suite des "Petits mouchoirs", dans laquelle il reprendra son rôle de Vincent.

La transidentité est d'ailleurs un sujet de plus en plus abordé dans les médias. En mars 2018, "Plus belle la vie" accueillait un nouveau personnage, celui de Dimitri, le responsable d'une association locale, interprété par un acteur transgenre : Jonas Ben Ahmed. Il y épaulait Clara Bommel, elle-même en pleine réflexion quant à son identité, alors qu'elle dévoilait à ses proches qu'elle se sentait enfermée dans son corps de femme.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.