Bénabar : scénariste sur la série H, il raconte

Bénabar : scénariste sur la série H, il raconte©AB Droits, DR

, publié le 14 juillet

De 1998 à 2002, Jamel Debbouze, Eric Judor et Ramzy Bedia ont fait les beaux jours de Canal + avec leur performance comique et décalée dans la série "H". Derrière leur jeu d'acteur se cache un scénariste bien connu du grand public, mais pas dans ce domaine, Bénabar. L'artiste a raconté cette période de sa vie dans Le Parisien en date du 2 juillet 2020.

Alors que la série culte de la fin des années 1990 a été ajoutée au catalogue Netflix depuis le 1er juillet, une anecdote surprenante sur "H" se dévoile dix-huit ans après le clap de fin. Bruno Nicolini, alias Bénabar en était l'un des scénaristes. Eh oui, la série n'aura pas révélé que Jamel Debbouze, Eric Judor et Ramzy Bedia mais aussi celui qui vient de sortir un nouveau titre À tous les divorcés. Retour en 1998, lorsque "H" débarque à la télévision.

À l'époque où "Urgences" cartonne, les Français découvrent "H", aux antipodes de la série avec George Clooney. Jamel (Jamel Debbouze) se prête au jeu du standardiste magouilleur, Sabri (Ramzy Bedia) est un brancardier en herbe, Aymé (Eric Judor) infirmier obsédé, le Professeur Strauss (Jean-Luc Bideau) un médecin déjanté, Catherine Benguigui, joue la gentille mais un peu folle Béa et Sophie Mounicot campe le rôle d'une infirmière rigide. Un casting qui plaît, et la série sans queue ni tête trouve son public. Mais derrière ces éclats de rire se cache Bénabar qui raconte son arrivée sur la série : "J'avais fait quelques courts-métrages, je jouais dans les bars et j'écrivais des scénarios qui n'étaient lus que par ma mère et moi. Je suis arrivé sur 'H' au deuxième épisode grâce à Eric Lavaine. J'étais en binôme avec Fred Proust et nous étions en compétition avec deux autres équipes de scénaristes et dialoguistes. Pour convaincre et faire rire les quinze décideurs assis autour de la table, il fallait carburer."

"J'ai eu la chance de faire les quatre saisons d'une série devenue culte"

Le chanteur entame ici son "premier job d'auteur vraiment rémunéré", qu'il semble avoir fortement apprécié : "J'ai eu la chance de faire les quatre saisons d'une série devenue culte. Plein de jeunes rappeurs me connaissent plus pour H que pour mes chansons. Et mon fils de 16 ans est fan ! Quand je repense au tournage, c'était assez vertigineux et passionnant, car on travaillait avec des stars qui étaient vraiment branchées sur l'écriture. Pour une fois, les scénaristes étaient mis en valeur. C'était très joyeux mais on travaillait beaucoup. On n'allait pas souvent sur le plateau. Car y aller était plutôt synonyme de problème avec les textes."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.