Avengers 3 : comment les réalisateurs ont choisi les héros qui allaient périr

Avengers 3 : comment les réalisateurs ont choisi les héros qui allaient périr
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 1 août

Choquante. C'est le mot qui qualifie le mieux la fin d'"Avengers : Infinity War", qui a pris tout le monde par surprise en avril 2018. Thanos y tuait la moitié de la population mondiale, et donc de nos super-héros préférés, d'un simple claquement de doigts. Un geste sur lequel les frères Russo sont revenus dans les bonus du film.

Prévue pour le 31 août prochain en France, la sortie en Blu-Ray et DVD du troisième long-métrage consacré aux Vengeurs apportera son lot de scènes coupées et d'interviews de l'équipe du film. Dans l'une d'entre elles, Anthony Russo explique comment lui et son frère ont décidé des noms des héros qui périssent à la suite du claquement de doigts de Thanos.

Montrer la douleur

"On s'est vraiment concentré sur l'histoire. On s'est demandé comment régler le plus profondément possible l'intrigue de chaque personnage individuellement. La première personne à disparaître est Bucky Barnes, et cela est tourné de la perspective de Captain America. On regarde Cap endurer l'expérience de voir Bucky s'évaporer", raconte-t-il. Puis de poursuivre : "On regarde Okoye, dont la mission principale dans la vie est de protéger le roi, et elle le voit disparaître en face d'elle. Voir ces personnages réagir dans ces situations est très puissant et significatif."

Il semblerait donc que les réalisateurs aient voulu que les spectateurs partagent l'immense douleur des personnages qui restent, comme Captain America et Okoye, mais aussi Rocket qui voit Groot mourir en l'appelant "papa", comme James Gunn l'avait révélé après la sortie du film. Sans parler de la déchirante fin de Spider-Man dans les bras d'Iron Man...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.