Avec L'Amour flou, Romane Bohringer livre une histoire très personnelle

Avec L'Amour flou, Romane Bohringer livre une histoire très personnelle©Rezo Films, DR

Solène Filly, publié le 11 octobre

Pour son premier long-métrage en tant que réalisatrice, Romane Bohringer s'est inspirée de sa propre expérience : un divorce réussi.

Celle qu'on a pu voir récemment dans "Un couteau dans le coeur", film sur l'industrie du porno avec Vanessa Paradis, est de retour dans les salles obscures depuis le 10 octobre 2018 avec "L'Amour flou", un long-métrage qu'elle a tourné avec son ex-compagnon, Philippe Rebbot, inspiré justement de leur séparation. Une séparation qui peut surprendre puisqu'au lieu de partir chacun de leur côté, ils ont décidé d'investir ensemble dans deux appartements, au même étage d'un immeuble, reliés par... la chambre de leurs enfants.

Un film universel

Car pour ne pas s'éloigner de leurs progénitures, Romane Bohringer et Philippe Rebbot ont inventé le concept de "sépartement". Une histoire qui a ému leurs proches, mais qui a également soulevé de nombreuses questions. L'actrice et réalisatrice confie au Parisien que c'est justement lors d'une discussion avec des amis qu'elle a eu l'idée de transformer sa vie en film : "J'ai eu un flash, l'intime conviction qu'une fable allait se raconter dont nous serions les personnages. Et que ce serait un film très personnel, mais aussi universel. Une sorte de manifeste pour la douceur."

Un film auquel ont d'ailleurs participé les membres de leurs familles. Alors pour protéger ses enfants, mais aussi pour se protéger elle-même, Romane Bohringer n'a pas hésité à couper tout ce qui pouvait la déranger : "Les gens qui voient le film nous disent avoir l'impression d'être totalement intimes avec nous sans jamais être gênés. La légèreté de ton y fait beaucoup. Elle a été induite par nos enfants, ils devaient pouvoir regarder le film qu'ils adorent."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.