Au cinéma, les publicités pourraient être intégrées aux films en temps réel

Au cinéma, les publicités pourraient être intégrées aux films en temps réel©Pixel-Shot, Adobe Stock

, publié le 1 novembre

À chaque époque sa manière de faire de la pub. Dans les années 50 au cinéma, les publicitaires se servaient d'images subliminales. Aujourd'hui c'est l'intelligence artificielle qui pourrait ajouter directement des publicités dans les films, sans bien sûr que le spectateur ne le remarque.

La publicité déguisée au cinéma ne date pas d'hier. Sachant qu'un film est tourné en 24 images par secondes, le publicitaire James Vicary tente en 1956 de booster les ventes de Coca-Cola en ajoutant une 25e image. Celle-ci n'est pas vue par votre oeil mais par votre subconscient. En intégrant donc toutes les 5 secondes une image indiquant "Drink Coca-Cola", il augmente les ventes de la boisson de 50%. Si la pratique a par la suite été interdite, les publicitaires prouvent qu'ils ont plus d'un tour dans leur sac.

Bientôt, de la publicité en permanence sur tous vos écrans

D'après le chroniqueur d'Europe 1, Anicet Mbida, la publicité dans les films et dans les vidéos pourrait devenir omniprésente, sans que personne ne s'en rende compte. Il serait en effet possible, suite aux progrès de la recherche sur l'intelligence artificielle, de l'utiliser afin de modifier un film en temps réel pour y glisser des publicités. Le principe fonctionne comme un placement de produit sauf que dans ce cas, tout est réalisé automatiquement grâce à l'IA. Le but étant d'obtenir de la visibilité auprès de ceux qui, pendant les coupures pub, vaquent à d'autres occupations.

Petit exemple du journaliste : "Des gens se promènent dans la rue : on ajoute une affiche au mur avec la publicité. Un bus passe, on remplace la publicité qui est dessus par une autre." Un procédé déjà utilisé à la télévision dans certaines séries où les vieilles affiches sont remplacées par des pubs plus récentes. Le phénomène pourrait rapidement s'imposer à la télévision et sur Internet. En ce qui concerne le cinéma, il indique que "cela prendra plus de temps puisqu'il faut l'accord des auteurs."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.