Asia Argento en colère contre Franz-Olivier Giesbert

Asia Argento en colère contre Franz-Olivier Giesbert©PacificPressAgency, BestImage
A lire aussi

Solène Filly, publié le 29 mai

Chroniqueur dans l'émission de Thierry Ardisson, Terriens du dimanche, Franz-Olivier Giesbert s'est exprimé à propos des victimes de Harvey Weinstein. Des mots qui n'ont pas du tout plu à l'une d'entre elles, Asia Argento.

Alors que Harvey Weinstein vient d'être inculpé pour viol, Franz-Olivier Giesbert a qualifié les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc d'"hypocrites" sur le plateau de l'émission de Thierry Ardisson. "Toutes grandes actrices qui se présentent comme des femmes crucifiées, qui ont été violées par un type... Quand le soir, convoquée par Harvey Weinstein qui est dans sa robe de chambre, on arrive et puis on entre, et il ouvre la robe de chambre... On sait très bien d'ailleurs pourquoi il vous convoque", a déclaré le journaliste. Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir Asia Argento, qui a décidé de s'exprimer via son compte Twitter.

Humilier les victimes

L'actrice italienne, qui a prononcé un discours très fort lors de la soirée de clôture du Festival de Cannes, n'a pas mâché ses mots sur le réseau social. "Toutes les femmes, actrices ou non, qui ont été violées par Weinstein ou par des monstres inconnus, sont des survivantes et des soeurs", a-t-elle écrit. "Alors que les hommes comme vous", a-t-elle interpellé Franz-Olivier Giesbert, "qui essayent de préserver leur place au sein du patriarcat en humiliant les victimes, sont juste des enf**rés."

La position de Franz-Olivier Giesbert n'a pas manqué de faire réagir Marlène Schiappa, également sur le plateau. "Je ne peux pas vous laisser dire ça. Dire que la victime sait ce qu'il va lui arriver, c'est la rhétorique qui vise à inverser la responsabilité", a répliqué la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.