Arnaud Ducret dans la peau de Dupont de Ligonnès : le rôle noir qu'il espérait

Arnaud Ducret dans la peau de Dupont de Ligonnès : le rôle noir qu'il espérait©Fabrice LANG / CAPA DRAMA / M6, M6

, publié le 15 septembre

Arnaud Ducret a accepté de prêter ses traits à Xavier Dupont de Ligonnès pour la nouvelle série de M6 "Un homme ordinaire". Un choix qu'il a justifié dans Le Journal du Dimanche, le 13 septembre 2020.

Qu'est devenu Xavier Dupont de Ligonnès après avoir tué sa femme, ses quatre enfants et ses deux labradors ? C'est la question que les enquêteurs et les Français se posent depuis sa disparition, il y a neuf ans. M6 met aujourd'hui l'affaire criminelle à l'honneur en s'en inspirant pour sa nouvelle mini-série intitulée "Un homme ordinaire". Pour l'occasion, Arnaud Ducret prête ses traits à l'accusé, rebaptisé pour l'occasion Christophe de Salin. Un rôle dramatique dans lequel l'acteur va dévoiler une autre facette de son talent.

"J'espérais que quelqu'un se dise un jour que je serais peut-être bien dans quelque chose de noir"

Habituellement présent dans des comédies, Arnaud Ducret s'attaque désormais à un rôle d'envergure. Peu après avoir incarné le père de Grégory Lemarchal dans le biopic "Pourquoi je vis ?", l'acteur incarnera un autre genre de père de famille. Cette fois il jouera celui accusé d'avoir tué puis enterré sa femme et ses quatre enfants sous la terrasse du logement familial. Un rôle qu'il a accepté avec envie, comme il l'a expliqué au Journal du Dimanche : "Quand Pierre Aknine (réalisateur et co-scénariste de la série, ndlr) m'a proposé ce rôle, je n'étais pas surpris, parce que j'espérais que quelqu'un se dise un jour que je serais peut-être bien dans quelque chose de noir. En matière de liberté, ce n'est pas comme incarner Freddie Mercury, où vous êtes forcément attendu au tournant. Là, on peut tricoter différemment. J'ai fait avec ce qui était écrit et avec les dépositions des proches pour tenter de me rapprocher au maximum de sa complexité psychologique, de son côté gourou."

Un choix que le réalisateur ne regrette pas : "Pour moi, il ne joue pas, il incarne. Il est minimaliste, complètement différent. Le rythme, le phrasé un peu rapide, c'est celui de Ligonnès. C'est une mécanique ce mec. Et Arnaud l'a joué en mécanique, très narcissique."

"Un homme ordinaire", quatre épisodes de 52 minutes, à découvrir sur M6 dès mardi 15 septembre 2020.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.