Anthony Hopkins : "Je suis très surpris de travailler encore à l'âge de 83 ans"

Anthony Hopkins : "Je suis très surpris de travailler encore à l'âge de 83 ans"©TOBIS FILM - Anthony Hopkins dans "The Father" (2021) de Florian Zeller., DR

, publié le 31 mai

Très attendu, "The Father" est enfin sorti dans les salles, mercredi 26 mai 2021. En pleine promotion, Anthony Hopkins a confié à LCI, vendredi 28 mai, être surpris par sa longévité sur les plateaux.

Comme Clint Eastwood, Robert Redford ou encore Sophia Loren et Claudia Cardinale, Anthony Hopkins fait partie des icônes du troisième âge qui ne prennent pas de retraite. De sa jeunesse à sa vieillesse, c'est toute une vie qui est à suivre sur grand écran. Lors de la promotion du saisissant "The Father", l'acteur, qui vient de recevoir l'Oscar du meilleur acteur pour cette performance de père sénile, a concédé qu'il était étonné d'être toujours en activité. "Vous savez, je suis très surpris de travailler encore à l'âge de 83 ans. J'ai eu une vie merveilleuse mais travailler encore à 83 ans et aller sur mes 84 ans, c'est assez remarquable. Je suis très heureux, très reconnaissant et honoré qu'on m'ait offert ce rôle", a révélé l'interprète d'Hannibal Lecter dans "Le Silence des agneaux" (1991).

"J'étais très heureux lorsque j'ai reçu le script"

Celui que le réalisateur Florian Zeller désigne comme "le plus grand acteur vivant" a un intarissable goût du jeu et n'a pas hésité une seconde à prendre une nouvelle affiche : "J'étais très heureux lorsque j'ai reçu le script, ma réaction a été très rapide (...) C'était ses débuts en tant que réalisateur et il s'est montré très simple, très direct. Ça m'a rappelé des réalisateurs incroyables comme John Huston ou Alfred Hitchcok, Orson Welles ou Ingmar Bergman. Ils vont à l'essentiel. Ils ne bougent pas beaucoup la caméra. Ce qui est une manière merveilleuse de raconter une histoire." Contrairement au personnage qu'il campe face à Olivia Colman, l'octogénaire n'a jamais eu un état mental déficient : "Je n'ai jamais fait cette expérience mais j'ai déjà eu une perte de mémoire suite à un choc. Il y a déjà plusieurs années. J'étais sur un film et j'ai eu des problèmes de repères spatio-temporels. C'était un moment effrayant..." Vu l'engouement procuré par chacune de ses apparitions, le monstre sacré ne semble pas près de se détourner des plateaux.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.