Annie Cordy : retour sur ces dessins animés pour lesquels elle a prêté sa voix

Annie Cordy : retour sur ces dessins animés pour lesquels elle a prêté sa voix©COADIC GUIREC, BestImage

, publié le 7 septembre

Annie Cordy avait plus d'une corde à son arc. La chanteuse, meneuse de revue et actrice, décédée le 4 septembre 2020 à 92 ans, a également prêté sa voix à des personnages de dessins animés.

"Quand je vais mourir, on se souviendra de Tata Yoyo", disait Annie Cordy à Jean-Paul Rouve qui lui a offert un premier rôle dans "Les Souvenirs". Mais l'interprète de La Bonne du curé, décédée le 4 septembre 2020, laisse des souvenirs bien au-delà d'une simple chanson. Chanteuse, actrice, menue de revue, Annie Cordy s'est également prêtée au jeu du doublage au cours de sa longue carrière.

Retrouvez Annie Cordy dans "Les Souvenirs" sur la VOD d'Orange et jeudi 10 septembre 2020 à 21h05 sur France 3.

Annie Cordy et Disney

En 1977, Walt Disney présente une version audio des "Aventures de Bernard et Bianca". La firme aux grandes oreilles confie alors à Annie Cordy la narration du film d'animation dans sa version 33 Tours. Seize ans plus tard, l'actrice reprend le chemin des studios de doublage pour prêter sa voix au personnage de Bosworth dans "Le Voyage d'Edgar dans la Forêt Magique" (1993) de Charles Grosvenor (20th Century Fox). En 1995, Disney et Annie Cordy collaborent de nouveau pour le 33e classique d'animation du studio d'animation, "Pocahontas, Une Légende Indienne". La femme alors âgée de 67 ans, interprète Grand Mère Feuillage. À l'origine, les studios avaient pour idée de donner ce rôle à un homme, mais l'acteur Gregory Peck choisi pour ce rôle le refusa, se justifiant en expliquant que le personnage devrait selon lui être porté par une femme. En 2003, Disney imagine son 44e classique d'animation "Frère des Ours". Dans sa version française, sortie le 28 janvier 2014, Tata Yoyo double le personnage de Nanaka, la shaman de la tribu de Kenai.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.