Ana Girardot : ses parents ne voulaient pas qu'elle suive leurs traces

Ana Girardot : ses parents ne voulaient pas qu'elle suive leurs traces©COADIC GUIREC, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 28 août

Le métier d'acteur n'est pas toujours facile. C'est pourquoi nombre d'entre eux ne souhaitent pas que leur progéniture se dirige dans cette voie. C'était par exemple le cas des parents d'Ana Girardot, que la jeune femme "n'a pas écoutés".

Celle qui sera à l'affiche de "Bonhomme" au côté de Nicolas Duvauchelle mercredi 29 août 2018 aurait pu connaître un tout autre destin si elle avait écouté ses géniteurs, Hippolyte Girardot et Isabel Otero, l'héroïne de la série "Diane, femme flic". C'est ce que la comédienne de 30 ans a révélé dans une interview à Télé 7 Jours. "Ils me disaient 'Ne fais pas comme nous !'", se souvient-elle avant de confier : "Je ne les ai pas écoutés : j'ai eu la révélation à New York, où j'ai pris des cours de théâtre pendant deux ans." Mais grâce à ses parents, ce n'est pas à l'aveugle qu'Ana Girardot s'est lancée dans une carrière d'actrice. "Ils m'ont apporté leur connaissance du métier et m'ont prévenue de sa volatilité", assure-t-elle ainsi.

Des précieux conseillers

Désormais elle peut même compter sur eux pour l'aider dans son travail. Pour préparer son rôle dans "Bonhomme", Ana n'a ainsi pas hésité à faire appel à sa maman. "Je me couchais à 3 heures du matin et me levais à 6h pour apprendre mon texte. Ma mère a été mon coach, je l'appelais à n'importe quelle heure", indique l'actrice, qui précise que de son côté son père, avec qui elle "adorerai(t) jouer", lui "donne des conseils, parfois juste des idées".

Si aujourd'hui, Ana Girardot vit donc bien le fait d'avoir des parents célèbres, cela n'a pas toujours été le cas. "La notoriété de mes parents a été assez dure à vivre à l'école", avoue-t-elle, avant de préciser : "J'ai essayé de me faire petite, de ne jamais me mettre en avant."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.