Amanda Seyfried aurait refusé le rôle de Gamora pour une drôle de raison

Amanda Seyfried aurait refusé le rôle de Gamora pour une drôle de raison©Backgrid UK, BestImage
A lire aussi

Solène Filly, publié le 14 août

L'actrice de "Mamma Mia!" a bien failli rejoindre l'Univers Cinématique Marvel à la place de Zoe Saldana. Mais un petit détail l'a définitivement convaincu de ne pas accepter le rôle, comme elle l'a dévoilé lors d'une interview à MTV International.

Grâce au succès de "Avengers : Endgame", Zoe Saldana peut se targuer d'avoir participé aux deux plus gros succès de l'histoire du cinéma. En effet, en plus d'incarner Gamora dans le MCU depuis "Les Gardiens de la Galaxie", l'actrice fait également partie de la franchise Avatar, dont le premier volet est resté le long-métrage le plus lucratif de l'histoire pendant 10 ans. Pourtant, ce rôle de Gamora aurait bien pu revenir à une autre actrice : Amanda Seyfried.

"J'ai une vie à vivre"

Ainsi c'est en pleine promotion du film "The Art of Racing in the Rain", attendu en France le 4 décembre 2019, que la star de "Mamma Mia!" a révélé avoir renoncé à incarner la super-héroïne extraterrestre. Car même si elle ne la nomme pas directement, la description ne laisse que peu de doutes quant à l'identité du personnage..."Je ne le regrette pas, je ne voulais pas être toute verte pendant six mois chaque année", a-t-elle ainsi confié à MTV International.

Un choix qui n'a visiblement pas fait plaisir à la Maison des Idées. "Depuis, ils ne m'ont jamais rappelé", a indiqué Amanda Seyfried, avant d'ajouter : "Ils racontent de très belles histoires avec les super-héros et, maintenant, ma fille est obsédée par eux, alors une partie de moi-même aurait aimé le faire. Mais une autre me disait 'J'ai une vie à vivre', et je ne pense pas que cela m'aurait rendu très heureuse."

Aux films de super-héros, l'actrice préfère un genre plus traditionnel : "C'est tellement plus enrichissant de jouer une scène avec un autre être humain, de faire des choses humaines, de parler de la vie réelle. Et c'est ce qu'on a fait dans 'The Art of Racing in the Rain'."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.