Alexandre Astier évoque le film Kaamelott : "Je m'autorise à vous déplaire"

Alexandre Astier évoque le film Kaamelott : "Je m'autorise à vous déplaire"©Pascal Chantier, DR
A lire aussi

, publié le 28 août

Attendu comme le Saint Graal, le film "Kaamelott" se précise. Avant sa sortie dans les salles, le 25 novembre prochain, Alexandre Astier s'est confié dans les colonnes du dernier numéro de Première, disponible depuis le mercredi 26 août 2020.

Les fans sont en ébullition ! En 2009, le clap de fin de la série laissait un grand vide à la télévision. Même si M6 n'hésitait pas à rediffuser nombreux épisodes, les spectateurs en voulaient plus. Ces derniers mois, Alexandre Astier prépare l'inespérable : un film avec tous les personnages culte, ces rustres et frondeurs tant aimés. L'artiste l'assure, il n'est pas nécessaire d'avoir visionné toute la saga du roi Arthur pour l'apprécier : "Je pense qu'il est visible par tout le monde. J'ai même fait gaffe à ce qu'il le soit. Celui qui ne connait rien à la série va pouvoir se raccrocher à l'histoire : celle d'un roi qui revient. (...) Après, celui qui s'est bouffé la série va mieux en profiter, forcément, il va remarquer tous les détails que j'ai semé dedans." Le long-métrage "prend en compte les dix années depuis l'arrêt" du programme, pour que le public puisse "raccrocher".

Avant la sortie dans les salles, retrouvez la dernière saison de "Kaamelott", disponible sur la VOD d'Orange.

"Je ne fais pas du fan service"

Avec une telle communauté derrière lui, le fils de Lionnel Astier et Joëlle Sevilla a-t-il peur de décevoir ? Pas vraiment, comme il le justifie : "Je ne fais pas du fan service. Si vous me demandez trois fois de faire du rouge, je ferais du bleu (...), c'est pas vous qui racontez, c'est moi. Donc je m'autorise à vous déplaire. Ça fait partie du deal. Je signe et je fais ce que je veux. C'est ça mon boulot, pas de vous convenir." Toujours cash, le cinéaste affirme que sa proposition de cinéma ne fera sûrement pas l'unanimité : "Il remue le film. Il déplaira peut-être, mais c'est feuillu. C'est chargé. En revanche, je ne vais pas vous dire : 'C'est rigolo, c'est fun', parce que c'est mieux que ça." Le quadragénaire a déjà une autre occupation : le deuxième volet Kaamelott.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.