Alexander Payne : de quoi Rose McGowan accuse-t-elle le réalisateur ?

Alexander Payne : de quoi Rose McGowan accuse-t-elle le réalisateur ?©Van Tine Dennis, Abaca

, publié le 19 août

La comédienne et réalisatrice Rose McGowan, parmi les premières à avoir dénoncé les agissements du producteur Harvey Weinstein, est depuis devenue l'une des figures emblématiques du mouvement #MeToo. Aujourd'hui, c'est contre le réalisateur Alexander Payne qu'elle porte de nouvelles accusations.Lundi 17 août 2020, c'est sur Twitter que l'actrice Rose McGowan est de nouveau sortie du silence. Sur le réseau social, la star révélée notamment dans la série "Charmed" et le film "Planète Terreur" a lancé contre le réalisateur Alexander Payne des accusations concernant des faits survenus alors que la comédienne n'était âgée que de 15 ans.

Après des années passées à se taire, Rose McGowan ne se laissera plus faire. Sur Twitter, la comédienne a posté un message public destiné au réalisateur Alexander Payne, oscarisé pour "Sideways" et "The Descendants", dans lequel elle l'accuse de l'avoir contrainte à avoir une relation sexuelle avec lui alors qu'elle était encore adolescente. Une accusation qui prend la forme d'un souvenir raconté avec précision : "Tu m'as fait asseoir et tu m'as montré un film érotique que tu avais réalisé sous un pseudonyme pour la chaîne Showtime. Je me souviens encore de ton appartement à Silver Lake. Tu es très bien membré. Et après, tu m'as laissée à un coin de rue. J'avais 15 ans."

"Je sais maintenant qu'il s'agissait d'abus sexuels"

Dans un autre post sur le réseau Twitter, Rose McGowan a précisé son intention en portant ces accusations : "Je veux juste obtenir une reconnaissance et des excuses. Je ne veux pas le détruire." Sur Instagram, celle qui s'était félicitée de la condamnation d'Harvey Weinstein a développé sur la nature de sa relation avec le réalisateur et les conséquences que celle-ci a eu sur sa vie privée : "Pendant des années, j'ai cru que les relations sexuelles que j'ai eues avec cet homme étaient une expérience sexuelle consentie. Je sais maintenant qu'il s'agissait d'abus sexuels. Après mon expérience avec lui, j'ai complètement arrêté de jouer la comédie jusqu'à ce que je sois redécouverte à 21 ans."

Dans cette même publication, elle révèle également vouloir faire prendre conscience de la gravité de telles situations. L'actrice de 46 ans s'est d'abord adressée aux victimes : "Je veux que vous sachiez tous que ce n'est pas de votre faute si vous avez été conditionné à penser que c'est normalde se taire." Avant de conclure par quelques mots destinés aux agresseurs potentiels : "Si vous essayez d'avoir des relations sexuelles avec un mineur, vous commettez un crime, même si le mineur ne le sait pas. J'étais attirée par lui, donc je pensais que c'était de ma faute, mais c'est faux. Je n'étais pas une adulte."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.