Alex Lutz s'active à la confection de son soap opera parodique avec Audrey Lamy

Alex Lutz s'active à la confection de son soap opera parodique avec Audrey Lamy©Canal+/Philippe Mazzoni - Alex Lutz et Audrey Lamy dans "La Vengeance au triple galop" (date de sortie encore inconnue)., DR

, publié le 5 mai

Pour la troisième semaine de tournage de son projet secret "La Vengeance au triple galop", confié à l'écurie Canal+ qu'il connaît bien, Alex Lutz a accueilli Le Parisien sur le plateau. Lundi 3 mai 2021, le journal en a révélé les premiers détails.

Prêt à faire de l'ombre aux "Amour, gloire et beauté", "Dallas" et tutti quanti, Alex Lutz travaille d'arrache-pied à la réalisation d'une parodie des soaps operas des années 1980. Le comédien et humoriste a jeté son dévolu sur "La Vengeance aux deux visages", un téléfilm de 1983 transformé en série d'une saison à l'été 1986, qu'il adapte en version disjonctée du deuxième millénaire. Dans le programme original, la riche héritière Stéphanie Harper s'unit au playboy Greg, qui ne l'aime que pour son argent. Après avoir été laissée pour morte afin que son compagnon hérite de sa fortune, la jeune femme rencontre un chirurgien esthétique qui lui façonne un nouveau visage. Sous une autre identité, elle revient se venger de son amant cupide. Ce rôle de revenante est offert à Audrey Lamy, qui va se faire un plaisir de tourmenter l'assassin Alex Lutz.

De Karin Viard à Guillaume Gallienne, tout le monde est là

Intitulée "La Vengeance au triple galop", cette nouvelle fiction de Canal+ cumule les talents populaires dans sa distribution. Les présences d'Ingrid Chauvin, Marion Cotillard, Karin Viard, Leïla Bekhti, Izïa Higelin, Guillaume Gallienne, Gaspard Ulliel ou encore Bruno Sanches (la Liliane de "Catherine et Liliane" avec Alex Lutz) sont confirmées dans ce délirant projet. Au Parisien, le cinéaste récompensé pour sa performance dans "Guy" a expliqué : "La trahison, la haine, l'amour, l'argent... ce sont les éternels ingrédients de ces sagas, c'est sujet à beaucoup de drôlerie, déjà sur les originaux. Mais je ne veux pas me moquer, plutôt en faire une parodie hommage. Ma grand-mère adorait, elle disait c'est l'heure, allume-moi mon roman..." Alors en plein tournage, il assure respecter les techniques cinématographiques de cette décennie : "On va filmer en 4/3, le vieux format de nos télévisions et retrouver un peu le grain et l'image un peu lavée de l'époque."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.