Aïssa Maïga dénonce le racisme dans le monde du cinéma

Aïssa Maïga dénonce le racisme dans le monde du cinéma©BORDE-JACOVIDES, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 7 mai

Dans un ouvrage collectif "Noire n'est pas mon métier" (Éditions du Seuil), publié le 3 mai 2018, seize comédiennes noires françaises font état du racisme ambiant dans le monde du cinéma.

Sous l'impulsion d'Aïssa Maïga, seize actrices, dont Firmine Richard et Sonia Rolland, ont accepté de témoigner dans un livre du racisme et du sexisme qu'elles subissent encore aujourd'hui dans l'industrie du cinéma français. Et ce qu'elles ont vécu dépasse parfois l'entendement. Ainsi, Nadège Beausson-Diagne ("Plus belle la vie") raconte avoir entendu lors de castings des phrases telles que "Vous parlez africain ?" ou "Pour une noire, vous êtes vraiment intelligente, vous auriez mérité d'être blanche". Des propos pour le moins choquants.

L'heure du changement

C'est aussi le manque de rôle de premier plan pour des femmes noires que dénoncent les seize comédiennes. Venue promouvoir, vendredi 4 mai, l'ouvrage sur France Inter au côté de l'actrice d'"Il a déjà tes yeux", Sonia Rolland regrette : "Aujourd'hui, le constat est quand même terrible : on ne peut pas monter un financement de film sur une actrice noire. Un noir, oui : Omar Sy, et c'est le seul." Et de préciser : "On nous dit que lorsqu'il y a trop de protagonistes noires, ça ne marche pas en terme de recettes..."

Lors d'une autre interview, cette fois à franceinfo, Aïssa Maïga assure que sa volonté n'était pas seulement de dénoncer : "Ce livre est un pavé dans la mare, mais c'est aussi une main tendue à nos pairs, directeurs de castings, réalisateurs, scénaristes, financiers. C'est une occasion de les amener à s'interroger, sans culpabiliser."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.