Adèle Haenel aux abonnés absents des César ? Marina Foïs lève le doute

Adèle Haenel aux abonnés absents des César ? Marina Foïs lève le doute©Jacovides-Moreau - Adèle Haenel à la montée des marches du film "Portrait de la jeune fille en feu" lors du 72ème Festival International du Film de Cannes, le 19 mai 2019., BestImage

, publié le 10 mars

Sur le plateau de C à Vous, mardi 9 mars 2021, la maîtresse de cérémonie des César, Marina Foïs, a révélé si Adèle Haenel serait ou non présente lors de cette nuit très attendue.

L'édition passée des César est désormais mythique, pour le pire et non pour le meilleur. La cérémonie avait provoqué tant d'indignation que le flou demeurait jusqu'à peu concernant le prochain événement organisé. Depuis, l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma a tenté d'apaiser les tensions en imposant, suite aux pressions, une refonte totale et l'éviction des membres historiques tels que Roman Polanski, dernièrement primé du César du meilleur réalisateur alors que l'homme fuit toujours l'Amérique où il est accusé de viols et d'agressions sexuelles sur mineures. Une remise de récompense à un accusé, jugée honteuse pour toutes les victimes de ces actes. Choquée, Adèle Haenel avait décidé de quitter la salle à l'annonce de son nom. Soutenue par des milliers de femmes et d'hommes, célébrités du cinéma ou non, l'actrice est devenue un symbole du #MeToo à la française. Alors que les César 2021 auront lieu vendredi 12 mars, la grande question est : Adèle Haenel fera-t-elle une réapparition sur la scène de l'Olympia ?

"Elle a été importante Adèle"

Invitée dans l'émission C à Vous, Marina Foïs a donné une réponse définitive. La maîtresse de cérémonie a expliqué : "Non, j'ai dit que je lui ai proposé de remettre un prix et elle a refusé. Enfin, elle a décliné comme plein d'autres pour des raisons qui lui appartiennent." Interpellée, la présentatrice Anne-Elisabeth Lemoine l'a interrogée : "Plein d'autres ?" "Oui il y a plein de gens ! Mais, vous savez, les gens ont peur. Il y a les tournages, et puis la scène ça fait peur à plein de gens. Du coup, les gens qui sont sur scène, ils auront envie d'être là, ce qui est super", a ajouté la comédienne. Puis elle a tenu à préciser au sujet d'Adèle Haenel : "Adèle, il me paraissait normal de lui proposer d'être là. Éric Toledano qui est maintenant vice-président de l'Académie, le dit très bien : il fallait se débarrasser de ce climat toxique. S'en débarrasser ça veut pas dire éviter, ça veut surtout pas dire exclure. Ça veut dire évidemment inclure. Elle a été importante Adèle. Ses prises de parole ont été très courageuses et très importantes et moi je l'ai invitée aussi parce que c'est une actrice que j'admire. Aussi simplement que ça."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.