Adam Driver révèle ressentir "du plaisir" quand on déteste ses films

Adam Driver révèle ressentir "du plaisir" quand on déteste ses films©JACOVIDES-MOREAU - Adam Driver au photocall du film Annette lors du 74ème festival international du film de Cannes, le 6 juillet 2021., BestImage

, publié le 7 juillet

Mardi 6 juillet 2021, "Annette" de Leos Carax, avec Adam Driver et Marion Cotillard, a fait l'ouverture du 74e Festival de Cannes. Si le long-métrage a été applaudi par la critique, il a également suscité quelques réactions peu élogieuses qui, paradoxalement, ont peut-être fait plaisir à Adam Driver.

Lundi 5 juillet, la veille de la projection d'"Annette", Adam Driver a répondu à quelques questions pour LCI. Le comédien a alors assuré qu'il ne faisait pas vraiment attention aux critiques de la presse, ni à celles du public. "Je suis venu ici avec des films que les gens ont aimé, d'autres que les gens n'ont pas aimé, et je ne peux rien y faire !", a expliqué celui qui est venu plusieurs fois sur la Croisette pour y présenter "The Dead Don't Die", "Patterson" de Jim Jarmusch ou encore "L'homme qui tua Don Quichotte" de Terry Gilliam.

Adam Driver fervent des mauvaises critiques

"Et puis c'est dur de juger un film sur une première réaction, a indiqué le comédien. Il y a tellement de films que j'ai vu trop jeune, ou à un moment où je n'étais pas prêt à me laisser embarquer, ou alors je voulais que le film soit autre chose. Et puis seulement après l'avoir revu deux ou trois fois, j'ai compris. En fait je crois que je ressens un plaisir malsain lorsque les gens n'aiment pas le film ! Lorsque les gens n'aiment pas le film, ça veut dire qu'il a quelque chose d'intéressant." Projeté hier soir, Adam Driver doit être soulagé que "Annette" n'ait pas fait l'unanimité... Pas certain que ce soit le cas pour le réalisateur ou pour Marion Cotillard à qui le comédien donne la réplique.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.