À 58 ans, Isabelle Nanty se dit "chanceuse" de pouvoir encore tourner

À 58 ans, Isabelle Nanty se dit "chanceuse" de pouvoir encore tourner©RACHID BELLAK, BestImage

, publié le 24 janvier

Dans les colonnes de Gala, en kiosque ce jeudi 23 janvier 2020, Isabelle Nanty s'est exprimée sur la chance qu'elle avait de pouvoir encore tourner à son âge.

Depuis près de 40 ans, Isabelle Nanty mène sa carrière d'actrice d'une main de maître. L'actrice de 58 ans sera de retour à la télévision dans la troisième saison de "Munch", le 30 janvier sur TF1. À cette occasion, c'est à Nikos Aliagas qu'elle s'est confiée pour Gala.

"Pouvoir travailler encore à mon âge, c'est de la chance", explique-t-elle. Pourtant Isabelle Nanty connaît un fort succès dans tout ce qu'elle entreprenant. Chaque épisode de "Munch" séduit en moyenne 5 millions de téléspectateurs et depuis 2011, elle incarne Cathy Tuche dans la comédie française à grand succès "Les Tuche". Face à une telle réussite, si tourner à son âge peut être une chance, son talent l'amène au devant de la scène et le public est toujours au rendez-vous. Toutefois, cette façon de voir les choses lui permet de profiter pleinement de tout ce qu'elle entreprend : "Je vis mes tournages comme si c'était le premier ou surtout le dernier."

"Je ne devais pas jouer dans Les Tuche"

En décembre 2020, elle reviendra au cinéma dans le quatrième opus des "Tuche" aux côtés de son acolyte Jean-Paul Rouve, avec lequel son âge n'a plus d'importance : "Ce qui est génial, quand je tourne avec Jean-Paul Rouve, par exemple, c'est qu'on se met en état d'enfance. Dans l'émerveillement et la gourmandise." Isabelle Nanty a d'ailleurs révélé à Nikos : "Au départ, je ne devais pas jouer dans Les Tuche." Olivier Baroux, réalisateur du film, a finalement bien fait de lui faire confiance car c'est l'un des rares films où chacune des suites connaît un plus grand succès au box-office que l'opus précédent. En 2018, "Les Tuche 3" s'est même placé à la seconde place du classement de l'année avec 5,6 millions d'entrées.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.