40 ans de la mort de Charlie Chaplin : retour sur 3 de ses chefs-d'oeuvre

40 ans de la mort de Charlie Chaplin : retour sur 3 de ses chefs-d'oeuvre©Hulton Archive, Getty Images

Hélène Demarly, publié le 25 décembre

Le 25 décembre 1977, la star du cinéma muet Charlie Chaplin décédait à 88 ans. Retour pour l'occasion sur trois de ses films les plus marquants.

"Les Temps modernes" (1936)

Dernier long-métrage muet du réalisateur où il fait apparaître Charlot à l'écran, il est aussi l'un des plus salués par la critique et le public. Intemporelle, cette satire économique et sociale raconte l'histoire d'un ouvrier d'usine, employé sur une chaîne de montage à la cadence effrénée. Sorti en 1936, "Les Temps modernes" a profondément marqué l'histoire du cinéma burlesque et reste toujours considéré comme l'un des meilleurs films de Charlie Chaplin.

"Le Dictateur" (1940)

Premier film parlant de Chaplin, il fut aussi son plus grand succès commercial. "Le Dictateur" se moque du totalitarisme et plus particulièrement d'Adolf Hitler dont Charlie Chaplin s'amuse de sa ressemblance physique et notamment la fameuse moustache. Si le long-métrage contient des gags visuels en pagaille, il est surtout une puissante mise en garde sur la montée du nazisme, à l'époque où seule l'Angleterre tentait de résister à l'Allemagne.

"La Ruée vers l'or" (1925)

Sorti en 1925, "La Ruée vers l'or", film muet, raconte la découverte d'incroyables gisements d'or dans le Klondike au Canada, en 1896. Charlot, pris dans une tempête de neige se réfugie dans la cabane d'un hors-la-loi. Il est ensuite rejoint par un autre chercheur d'or. La cohabitation s'avère difficile alors que le vagabond Charlot fait la connaissance d'une danseuse de saloon, Georgia. La scène de la danse des petits pains est restée mythique.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.

 
17 commentaires - 40 ans de la mort de Charlie Chaplin : retour sur 3 de ses chefs-d'oeuvre
  • avatar
    bequillette -

    C'était en son temps, un sacré bonhomme.

    avatar
    ricopelo -

    moins marrant notre Charlot actuel !

  • avatar
    deckard -

    Trois oeuvres majeures d'un grand artiste visionnaire, qui en subtil observateur de son époque, a décrit l'aliénation d'un monde capitaliste prédateur qui n'a malheureusement pas changé depuis, bien au contraire.....

  • avatar
    JLDMD -

    Macron le vautour devrait s'inspier de l'humaniste Chaplin

    avatar
    Lepiouf -

    Et toi tu t inspires de Mélanchon ou de Hamon ? Hihihi

  • avatar
    lejustedudroitdusol -

    Chaplin un humaniste et quel talent et poésie pour décrire la médiocrité de certains et leur suffisance ainsi que les injustices et méfaits qu'ils perpétuent jusqu'à nos jours .Un visionnaire dont beaucoup devraient s'inspirer .

  • avatar
    eugene47 -

    "Le Dictateur" (1940)
    Premier film parlant de Chaplin, il fut aussi son plus grand succès commercial. "Le Dictateur" se moque du totalitarisme et plus particulièrement d'Adolf Hitler dont Charlie Chaplin s'amuse de sa ressemblance physique et notamment la fameuse moustache. Si le long-métrage contient des gags visuels en pagaille, il est surtout une puissante mise en garde sur la montée du nazisme, à l'époque où seule l'Angleterre tentait de résister à l'Allemagne.

    Oui, enfin, la "résistance" de l'Angleterre est relative. Si Hitler ne l'avait agressé frontalement, il n'est pas sur qu'elle aurait été aussi héroïque, dans la mesure où nombres de membres de la famille royale anglaise étaient liés aux familles royales allemandes, et d'ailleurs et toujours très actuellement, certains dignitaires anglais ne cachaient pas leur racisme et antisémitisme.