3 bonnes raisons de revoir les films de Charlie Chaplin

3 bonnes raisons de revoir les films de Charlie Chaplin©MK2 Diffusion, DR

, publié le 8 juillet

Plus de 40 ans après la disparition de l'icône du cinéma, plusieurs de ses films ressortent dans les salles obscures en version restaurée mercredi 10 juillet 2019. Parmi eux, "Les Temps modernes", "Le Kid", "Le Dictateur", "La Ruée vers l'or" ou encore "Les Feux de la rampe". Voici 3 raisons de (re)découvrir ces classiques.

Des films toujours d'actualité

S'il y a bien un mot qui décrit le cinéma de Charlie Chaplin à la perfection, c'est "intemporel". Des décennies (voire un siècle) après la sortie de ses nombreux longs-métrages (plus de 70 films en 65 ans de carrière), les sujets qui y sont abordés sont toujours d'actualité. Il n'y a qu'à se pencher sur "Les Temps modernes" (1936), dans lequel l'acteur, à travers son personnage de Charlot, évoque la condition ouvrière, le chômage et les mouvements sociaux.

Un acteur audacieux et engagé

Il n'a eu de cesse d'intégrer les préoccupations de son temps dans ses films. Aussi, l'acteur moustachu oscarisé à trois reprises a, grâce au cinéma, partagé sa vision du monde et ses opinions. Preuve en est avec sa satire du capitalisme américain dans "Les Temps modernes" ou, évidemment, sa critique du régime nazi et d'Adolf Hitler dans "Le Dictateur" (1940). Engagé donc, mais également audacieux car, pour faire passer ses messages, Charlie Chaplin a adapté son cinéma, lui qui est passé de simple acteur à réalisateur et producteur.

Des films où le rire est roi

Un comédien talentueux et engagé, mais aussi et surtout un acteur hilarant. Roi du burlesque, Charlie Chaplin a su tirer son épingle du jeu avec un humour décapant, qui, des décennies plus tard, ne manque toujours pas de faire passer le public du rire aux larmes et inversement. Les nombreux gags qui ponctuent ses films à l'image du "Dictateur" ou encore la fameuse "Danse des Petits pains" dans "La Ruée vers l'or" le prouvent indéniablement.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.