Un peu, beaucoup, aveuglément

Un peu, beaucoup, aveuglément
comédie (91 minutes)
France
Réalisateur :
presse :

Synopsis

Lui est inventeur de casse-têtes. Investi corps et âme dans son travail, il ne peut se concentrer que dans le silence. Elle est une pianiste accomplie et ne peut vivre sans musique. Elle doit préparer un concours qui pourrait changer sa vie. Ils vont devoir cohabiter sans se voir...
 
1 commentaire - Un peu, beaucoup, aveuglément
  • avatar
    Riton32 -

    Machin, Machine. (****)

    Là, Cornillac nous a fait un beau film. Une romance, une série « Harlequin ». Il se trouve que j’aime ça. Un Misanthrope forcené cloitré et une Pianiste émérite quelque peu coincée. Un monde fermé. Tout les sépare, un rien les sépare ! Enfin quoi, une toute petite cloison, une briquette de rien du tout, mais infranchissable. The Wall ! Un film réservé aux amateurs de romantisme, avec de hauts et des bas, pas toujours constant, mais terriblement attachant.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]