Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma

Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma
suspense (92 minutes)
Suisse
Réalisateur :
presse :

Synopsis

On a dit du cinéma qu'il était une usine à rêves... Côté rêves, il y a un metteur en scène : Gaspard Bazin qui prépare son film et fait des essais pour recruter des figurants. Côté usine, il y a Jean Almereyda, le producteur qui a eu son heure de gloire et qui a de plus en plus de mal à réunir des capitaux pour monter ses affaires. Entre eux, il y a Eurydice, la femme d'Almereyda, qui voudrait être actrice. Tandis qu'Almereyda cherche de l'argent pour boucler le financement du film, et cela au péril de sa vie - car l'argent qu'on lui promet n'a pas très bonne odeur, Gaspard fait des essais avec Eurydice.

Trouver une séance - ce film est joué dans 7 salles

 
0 commentaire - Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]