Xavier Dolan regrette "la culture de la haine" qui menace le Festival de Cannes

Xavier Dolan regrette "la culture de la haine" qui menace le Festival de Cannes©Genin-Hahn-Marechal, Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 27 mai

Xavier Dolan n'est pas réputé pour sa langue de bois. Bien au contraire même, le talentueux cinéaste québécois aime dire ce qu'il pense avec une spontanéité à toute épreuve. Heureux lauréat du Grand Prix du 69ème Festival de Cannes qui s'est achevé ce dimanche, Xavier Dolan est revenu dans les colonnes du Guardian sur sa dernière expérience de la Croisette, où Juste la fin du monde, son nouveau long-métrage, a reçu un accueil critique mitigé.

Après les applaudissements unanimes connus par Mommy - Prix du Jury en 2014 - le jeune prodige canadien a divisé malgré lui la presse pour son grand retour en compétition. Parmi ses détracteurs, certains s'en sont donné à coeur joie sur les réseaux sociaux, rendant l'expérience du cinéaste un peu moins agréable qu'il ne l'aurait espérée. Interrogé à ce propos par The Guardian, Dolan explique : "À Cannes et sur les réseaux sociaux aujourd'hui, il y a une sorte d'instantanéité pour vous blesser, et cette culture de la haine, dans laquelle le Festival semble sombrer. C'est comme si nous étions dans un bateau qui coulait. C'est comme une guerre de méchanceté et vous vous demandez comment vous allez vous en tirer. Parce que, par exemple, le type qui a mis 5 étoiles à Creed, et 4,5 à Fast and Furious, est le même type qui a dit que Marion Cotillard était ennuyeuse dans mon film, et c'est vraiment la fin du monde. Et vous vous demandez ce qu'il fout là !"

Le réalisateur a par ailleurs publié sur Instagram une photo de sa nouvelle coupe de cheveux, très courte, qu'il justifie : "J'avais besoin de raser la haine de là !" Maintenant qu'il a eu l'occasion de s'exprimer sur ce sujet sensible, Xavier Dolan semble prêt à tourner la page pour de bon puisqu'il planche déjà sur son long-métrage suivant, The Death and Life of John F. Donovan, dans lequel il dirigera Kit Harington et Jessica Chastain. Juste la fin du monde sortira quant à lui le 21 septembre et racontera l'histoire d'un jeune auteur revenant dans son village natal après douze ans d'absence pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.

 
0 commentaire - Xavier Dolan regrette "la culture de la haine" qui menace le Festival de Cannes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]