Woody Harrelson veut tourner le premier film projeté en direct

Woody Harrelson veut tourner le premier film projeté en direct©Isaiah Trickey/FilmMagic, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 16 décembre

Woody Harrelson se lance dans un pari fou ! Pour sa première réalisation, l'acteur veut tourner un film dont les prises de vue seront projetées en direct dans les salles américaines. Un exercice sans précédent dans l'histoire du cinéma.

Quand Woody Harrelson décide de faire quelque chose, il ne le fait pas à moitié ! L'acteur de "Bienvenue à Zombieland" a en effet pour projet de réaliser le tout premier long-métrage tourné et projeté simultanément dans les salles US. Intitulé "Lost in London", le film s'inspirera d'une réelle expérience du comédien survenue il y a quinze ans. Soit le jour où il a accidentellement cassé le cendrier d'un taxi londonien, déclenchant une série d'événements l'ayant conduit à passer une nuit en prison.

Harrelson a donné quelques précisions concernant ce projet fou - dont il est le scénariste, le metteur en scène et l'acteur principal - à Entertainment Weekly. Le long-métrage durera cent minutes et, comme si le projeter en direct n'était pas suffisamment périlleux, il sera filmé la nuit avec une unique caméra et en une seule prise. Un exercice de style auquel le comédien et son directeur de la photographie, Nigel Willoughby, ont décidé de se frotter après avoir vu le film allemand "Victoria" qui s'y essayait avec brio.

Une idée alléchante et inédite

"Personne n'a jamais tourné un film en le diffusant en live dans les cinémas au même moment, personne n'a jamais été si stupide... jusqu'à maintenant", tease Woody Harrelson, non sans humour. Puis d'expliquer plus sérieusement, comment cette idée lui est venue : "J'ai eu cette idée il y a dix ans. J'adore le théâtre, j'adore les films et je voulais vraiment trouver un moyen de mélanger les deux. Et puis je me suis dit que cette histoire-là se déroule dans un ordre cohérent et qu'il serait donc bien de la tourner en temps réel, comme du cinéma live."

L'acteur est également revenu sur l'imprévisibilité d'un tel projet et notamment sur la possibilité de tourner en pleine averse ! "La pluie est une des choses qui m'effraie le plus. En tournant à Londres, il y a environ 50% de chance qu'il pleuve, et la pluie ne sera pas notre amie", confie-t-il. Ce qui est sûr, c'est que pluie ou pas, cette expérience de cinéma inédite prendra place le 19 janvier prochain.

 
0 commentaire - Woody Harrelson veut tourner le premier film projeté en direct
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]