Vu sur le Web: une Belle surprenante, un Schwarzy énervé et des nommés souriants

Vu sur le Web: une Belle surprenante, un Schwarzy énervé et des nommés souriants©Walt Disney Pictures, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 10 février

Comme chaque semaine, le vendredi est l'occasion de vous faire partager une sélection d'anecdotes, plus ou moins insolites, découvertes sur le Web et les réseaux sociaux. Cette semaine, on vous parle de "La Belle et la Bête", Arnold Schwarzenegger et des Oscars.

Un crossover étonnant

Certains fans peuvent parfois faire preuve d'une imagination débordante. Le dernier exemple en date concerne le très attendu "La Belle et la Bête", que la chaîne YouTube PistolShrimps s'est amusée à croiser avec l'univers de Harry Potter. Inspirée par la présence d'Emma Watson au casting, une vidéo intitulée "La Belle et Voldemort" imagine ainsi une romantique idylle entre l'ancienne interprète d'Hermione et l'iconique méchant de la saga de J.K. Rowling. Le résultat est aussi drôle que surprenant et ne devrait pas manquer de charmer ceux qui ont découvert la comédienne en apprentie magicienne. On vous laisse juger !

Quand Schwarzy menace Trump

L'affrontement virtuel entre ces deux-là dure depuis le 8 octobre 2016, alors que la campagne électorale bat son plein. Arnold Schwarzenegger explique alors sur Twitter pourquoi il a décidé, pour la première fois depuis qu'il a obtenu la citoyenneté américaine en 1983, de ne pas voter pour le candidat républicain à l'occasion de l'élection présidentielle. Dans la foulée, l'ancien gouverneur de Californie est choisi pour remplacer Donald Trump dans son émission de télé-réalité "The Celebrity Apprentice", alors que le poste avait un temps été envisagé pour la fille de ce dernier, Ivanka Trump.

Début janvier, le président ne rate pas l'occasion de tacler l'interprète de "Terminator" sur Twitter. Il écrit ainsi : "Wow, les audiences d'Arnold Schwarzenegger se sont faites 'engloutir' (ou détruire) comparées à celles du roi des audiences, DJT (Donald John Trump, ndlr)." Après avoir reçu plusieurs piques du même acabit de la part de Donald Trump, Schwarzi a tenté de mettre un terme au débat en s'adressant directement à lui sur le réseau social à l'oiseau bleu : "Je te souhaite bonne chance et j'espère que tu travailleras pour TOUS les Américains avec autant de pugnacité que tu as travaillé à ton audimat."

Dans un entretien accordé à Men's Journal, l'acteur a carrément confié : "J'ai appelé mon assistant et je lui ai dit : 'Je crois qu'en fait, on devrait demander un rendez-vous et retourner à New York. (Il marque une pause) Et lui éclater la tête contre une table'." La suite promet donc d'être musclée.

Une photo de classe qui en jette

On a tous en tête le souvenir de ces journées d'école pas tout à fait comme les autres où, vêtus de notre plus belle chemise, on s'appliquait à sourire en rangs bien serrés pour la fameuse photo de classe. Si cette période révolue semble bien loin aujourd'hui, les nommés à la prochaine cérémonie des Oscars ont, quant à eux, perpétué la tradition. Tous étaient en effet présents cette semaine, pour participer à la photo de classe réalisée par l'Académie des Oscars comme chaque année.

De Natalie Portman à Ryan Gosling, Isabelle Huppert, Emma Stone, Denzel Washington ou encore Viola Davis : c'est le moment d'ouvrir l'oeil pour tenter de repérer votre chouchou ! Rappelons que la prestigieuse cérémonie, dont "La La Land" est le grand favori cette année avec pas moins de 14 nominations au compteur, se déroulera le 26 février prochain.

 
0 commentaire - Vu sur le Web: une Belle surprenante, un Schwarzy énervé et des nommés souriants
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]