Vu sur le Web: Luc Besson condamné, Godard repéré et Eva Longoria indignée

Vu sur le Web: Luc Besson condamné, Godard repéré et Eva Longoria indignée©Zannoni Julien/APS-Media, Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 29 juillet

Comme chaque semaine, le vendredi est l'occasion de vous faire partager une sélection d'anecdotes, plus ou moins insolites, découvertes sur le web et les réseaux sociaux. Cette semaine, on vous parle de Luc Besson, Jean-Luc Godard et Eva Longoria.

Un verdict salé

Bad buzz pour Luc Besson. Après avoir fait sensation en présentant les premières images de "Valérian et la Cité des mille planètes" lors du Comic-Con de San Diego, le cinéaste vient d'être condamné pour "contrefaçon" du film culte "New York 1997" de John Carpenter. En cause, le thriller SF "Lock Out" sorti en 2012, qu'il a co-écrit et produit. Il faut dire que les similitudes entre les deux longs-métrages sont particulièrement éloquentes : dans les deux cas, on y suit un héros rebelle chargé de sauver une personnalité d'envergure des mains d'une bande de détenus parmi les plus dangereux au monde dans les méandres d'une prison futuriste. Difficile dès lors de ne pas s'interroger sur la provenance de "l'idée originale", censée avoir inspiré "Lock Out". Poursuivi pour "contrefaçon" en 2014 par John Carpenter, Nick Castle et StudioCanal, Luc Besson avait déjà été condamné en première instance à 85 000 euros d'amende. Une somme revue à la hausse par la Cour d'appel de Paris, qui a cette fois-ci sommé le réalisateur de "Lucy" de verser 465 000 euros aux plaignants, après avoir estimé que "l'impor­tante accu­mu­la­tion de reprises de scènes marquantes dans le dérou­le­ment de l'action ne peut être consi­dé­rée comme fortuite."

Jean-Luc Godard repéré sur Google Maps

Vu ! S'il est plutôt connu pour sa discrétion, Jean-Luc Godard s'est fait remarquer bien malgré lui cette semaine. Le réalisateur iconique de la Nouvelle Vague, à qui l'on doit notamment "À bout de souffle", a en effet été aperçu par le bloggeur Viggy Simmons sur sur le Street View de Google Maps. Le cinéaste apparaît ainsi en compagnie de son épouse Anne-Marie Miéville sur l'une des images prises à Rolle, la petite ville suisse où le couple s'est installé depuis 1977.

Eva Longoria révoltée par Donald Trump

Alors que la campagne pour les élections présidentielles américaines bat son plein outre-Atlantique, la convention démocrate organisée en soutien à Hillary Clinton a attiré son lot de stars cette semaine. En marge de Lady Gaga ou d'Alicia Keys, Eva Longoria a notamment tiré son épingle du jeu en livrant un discours très engagé, n'hésitant pas à tacler violemment le candidat républicain, Donald Trump. "Comme pour beaucoup d'entre vous, je prends cette élection très à coeur. Je viens d'une petite ville du Sud du Texas, et si vous connaissez l'histoire américaine, le Texas faisait partie du Mexique. Je suis américaine depuis neuf générations. Ma famille n'a jamais traversé la frontière, c'est la frontière qui nous a traversés ! Donc quand Donald Trump nous qualifie de criminels, de violeurs, il insulte des familles américaines. Mon père n'est ni un criminel ni un violeur. En réalité, c'est un vétéran de guerre américain. Quand Donald Trump s'est ouvertement moqué d'un journaliste handicapé, il s'est également moqué de ma soeur Lisa, qui a besoin de soins particuliers. Je crois en un candidat qui croit en chacun de nous, et ce candidat c'est Hillary Clinton !", a ainsi lancé la comédienne avec fougue sous les applaudissements du public.

 
1 commentaire - Vu sur le Web: Luc Besson condamné, Godard repéré et Eva Longoria indignée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]