Vu sur le web : James Gunn satisfait, Joann Sfar remonté et un secret révélé

Vu sur le web : James Gunn satisfait, Joann Sfar remonté et un secret révélé©The Walt Disney Company France, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 15 janvier

Comme chaque semaine désormais, le vendredi est l'occasion de vous faire partager une sélection d'anecdotes plus ou moins insolites découvertes sur le Web et les réseaux sociaux. Cette semaine, on vous parle des Gardiens de la Galaxie 2, de Joann Sfar et de J.K. Rowling.

Scénario bouclé pour Les Gardiens de la Galaxie 2

Voilà des mois que James Gunn s'amuse à teaser Les Gardiens de la Galaxie 2, tout en s'évertuant à nier les rumeurs autour de l'identité du père de Star-Lord. Bonne nouvelle cette semaine : les choses se précisent pour la deuxième aventure des super-héros Marvel. Le cinéaste, grand amateur des réseaux sociaux, a en effet annoncé sur Facebook avoir enfin terminé le scénario du film, en publiant un cliché de la première page dudit script. Sur cette photo, on apprend d'ailleurs que le scénariste a ici livré sa cinquième version des Gardiens de la Galaxie 2 depuis le 2 juin 2015. Gunn boucle ainsi juste à temps la phase d'écriture avant de lancer officiellement le tournage de son nouveau blockbuster dès le mois prochain à Atlanta. Le casting devrait donc rapidement se compléter d'ici là.

Joann Sfar prend la défense de Quentin Tarantino

Le réalisateur, lauréat du César de la meilleure première oeuvre pour Gainsbourg (Vie héroïque) en 2011 et du César du meilleur film d'animation pour Le Chat du Rabbin en 2012, est un autre grand adepte des réseaux sociaux. Ce dimanche, l'artiste a ainsi pris son clavier en main pour dire tout le bien qu'il pensait des Huit salopards, le dernier long-métrage de Quentin Tarantino jusqu'ici plutôt fraîchement accueilli par la critique. "Comme beaucoup de spectateurs, je suis ressorti groggy. Je ne comprenais pas bien ce que je venais de voir", commence ainsi le cinéaste avant de préciser : "Je ne peux pas m'associer à l'armée de spectateurs et surtout à l'armée de critiques de cinéma qui s'imaginent que c'est "raté". Je veux dire que je n'ai pas envie de discuter avec ceux qui s'imaginent que Tarantino ne fait pas exprès d'offrir ce qu'il offre. (...) Chez Tarantino depuis toujours, c'est la fable qui vient soigner le réel. (...) Hateful Eight (Les Huit salopards, ndlr) raconte autre chose". Après avoir longuement expliqué en quoi justement Les Huit salopards se différenciait des précédents films de son auteur - spoilers à l'appui, Sfar conclut, non sans amertume : "La réalité, c'est qu'on ne peut pas prendre plaisir à The Hateful Eight, car c'est un film grave, fait pour blesser. Si cette blessure pouvait susciter une réflexion, plutôt qu'une moue d'enfant qui n'a pas eu la sucrerie qu'il attendait, ça serait formidable. (...) Aller voir un film d'un auteur que j'aime, pour moi, ça n'est pas dégainer un couteau en cherchant si c'est "bon ou pas bon". Je me demande simplement ce que cet auteur veut nous dire (...) Lorsqu'on réfléchit encore à un film près d'une semaine après l'avoir vu, c'est qu'il s'agit d'un grand film". Voilà qui est dit.

J.K. Rowling : faute avouée...

Si vous pensiez tout savoir de J.K. Rowling, la créatrice de l'univers fantastique de Harry Potter, vous pourriez bien être surpris ! L'auteure a en effet relayé une anecdote étonnante sur son compte Twitter en début de semaine. Alors que le 11 janvier dernier marquait le neuvième anniversaire du jour où elle a posé le point final au septième tome de sa saga littéraire, l'écrivaine a publié une photo d'un graffiti qu'elle avait elle-même réalisé pour célébrer l'événement. "J.K. Rowling a fini d'écrire Harry Potter et les Reliques de la Mort dans cette chambre (552) le 11 janvier 2007", stipule la fameuse inscription figurant sur un buste en marbre de sa chambre d'hôtel de l'époque, tandis que J.K. Rowling commente sur son compte Twitter : "Ne jamais faire cela. C'est mal". La chambre en question, une suite du Balmoral Hotel d'Edimbourg, a d'ailleurs été renommée la "Suite J.K. Rowling" depuis, et compte aujourd'hui parmi les lieux de pèlerinage de certains fans du héros magicien.

 
0 commentaire - Vu sur le web : James Gunn satisfait, Joann Sfar remonté et un secret révélé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]