Venom : un film très sombre selon Alex Kurtzman

Venom : un film très sombre selon Alex Kurtzman

Venom

A lire aussi

publié le 11 septembre

En décembre dernier, Sony Pictures confirmait la mise en route d'un spin-off de la franchise Spider-Man centré autour de Venom, l'ennemi juré de l'homme-araignée. Qu'en est-il aujourd'hui de ce long-métrage qui devrait être révélé au public à l'horizon 2016 ? Alex Kurtzman, désigné réalisateur de ce projet (et aussi scénariste de The Amazing Spider-Man 2 ), donne quelques éléments de réponse. Il indique notamment que Venom sera particulièrement sombre.

Pour la petite histoire, Venom, Eddie Brick de son vrai nom, est l'ennemi juré de Spider-Man. Il cherche depuis longtemps à se venger du justicier qui l'a fait renvoyer du Daily Bugle, le journal pour lequel Peter travaillait en tant que photographe. Si The Amazing Spider-Man 2 et son important lot de méchants laissait entrevoir la couleur d'un projet autour des Sinister Six, ce qui est désormais officiel, on se doutait moins de l'arrivée de Venom en solo. Suggéré depuis 2008 et officialisé l'année dernière par Sony Pictures, le film - dont on savait très peu de choses - semblait avoir finalement disparu de l'agenda du studio.

Au micro de la chaîne MTV, Alex Kurtzman a résolu ce problème : "L'idée, c'est que tu peux faire des choses avec Venom que tu ne peux pas te permettre avec Spider-Man. Venom est la représentation de toutes les limites qui vont être traversées. C'est un personnage beaucoup plus sombre", répond-il très confiant quant à la direction du projet qu'on lui a confié. Une révélation qui n'étonnera toutefois pas les lecteurs de la BD originelle, pour qui Venom fait office d'ennemi numéro 1 pour Peter Parker (même s'il se dispute la première place avec le Bouffon Vert). Le personnage de Venom était, par ailleurs, déjà apparu dans la trilogie de Sam Raimi sous les traits de Topher Grace .

Pendant l'avant-première française du second volet de The Amazing Spider-Man en avril dernier, le producteur Matthew Tolmach confiait son ressenti sur les deux idées de projets autour des méchants : "Il est temps d'étendre cet univers. Il y a tellement de personnages dans l'univers de Spider-Man" et Marc Webb , réalisateur des deux premiers reboots version Amazing, faisait part de ses attentes : "On construit vraiment quelque chose qui va être exploré au travers de plusieurs films". Malgré les résultats un peu décevants des dernières aventures de l'homme-araignée, la franchise Spider-Man semble donc avoir encore de beaux jours devant elle.

Crédit photo : DR

 
0 commentaire - Venom : un film très sombre selon Alex Kurtzman
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]