Un Homme qui crie

Un Homme qui crie

Un homme qui crie

publié le 28 mai

Avec Un Homme qui crie , le cinéaste tchadien Mahamat Saleh Haroun réalise, en 2010, une œuvre singulière et engagée traitant de la situation conflictuelle que connaît alors son pays. Tiraillé entre convoitise de pays extérieurs et guerre civile intérieure, le Tchad peine à trouver un équilibre et ses habitants en souffrent.

C’est ce que met en lumière Mahamat Saleh Haroun, en faisant reposer l’intrigue sur un duo père/fils poignant interprété par Youssouf Djaoro et Diouc Koma , notamment aperçu dans Caché et Indigènes. Tout en interrogeant le positionnement de chacun face au drame qui se joue, le réalisateur rappelle que ces tragédies se vivent d’abord à hauteur d’homme. Prix du Jury au Festival de Cannes, Un Homme qui crie est une œuvre qui mérite d’être vue.

Un Homme qui crie à 20h40 sur OCS Novo

 
0 commentaire - Un Homme qui crie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]