Tu seras mon fils

Tu seras mon fils

Tu seras mon fils

A lire aussi

publié le 7 novembre

On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants ! Paul de Marseul, propriétaire d'un prestigieux vignoble à Saint-Emilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l'idée que son fils puisse un jour lui succéder. Il rêve d'un fils plus talentueux, plus charismatique, plus conforme à ses fantasmes de père. L'arrivée de Philippe, le fils de son régisseur va bouleverser la vie de la propriété. Paul tombe en fascination devant ce fils idéal.

Troisième long-métrage de Gilles Legrand après Malabar Princess et La Jeune fille et les loups, Tu seras mon fils est un drame puissant et tendu, porté par un joli casting (Niels Arestrup, Lorànt Deutsch, Patrick Chesnais ou encore Anne Marivin). Violent, oppressant mais surtout poignant, ce film met en scène des relations père-fils difficiles, basées sur la manipulation et la désillusion. Un très bon cru français qui mérite d'être savouré à sa juste valeur.

Tu seras mon fils à 20:40 sur OCS Max

 
0 commentaire - Tu seras mon fils
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]