Tom Hardy, le muscle d’Hollywood

Tom Hardy, le muscle d’Hollywood

Tom Hardy dans le rôle de Banes

A lire aussi

publié le 12 septembre

Rien que cette année, Tom Hardy a joué le rôle d’un agent secret, d’un terroriste masqué ennemi de Batman et d’un contrebandier dans les années 30 ! Preuve que l’acteur américain, à l’affiche du film Des hommes sans loi, est devenu un muscle indispensable pour les studios américains…

Tom Hardy est heureux : il file le parfait amour avec la sublime Charlotte Riley, il enchaîne les premiers rôles à succès et il a plein de projets ! Bref, le Britannique a le vent en poupe, lui et ses 86 kilos de muscles (pour 1m86) qu’il a récemment déployés lors du récent The Dark Knight Rises, dans le rôle de Banes. Il fait partie de la catégorie d’acteurs qui ont toujours franchi les étapes avec facilité. Après avoir terminé sa formation au Drama Centre de Londres, il a décroché son premiers rôlee d’envergure à moins de 25 ans dans la série Frères d’armes, produite par Steven Spielberg.

Une trentaine de films plus tard, Tom Hardy a déjà fait le tour des plus grands réalisateurs (Christopher Nolan, Sofia Coppola…). Surtout, à chaque tournage, il a dépassé ses limites physiques pour ses personnages souvent massifs. Pour l’étonnant Bronson (« prisonnier le plus violent de Grande-Bretagne »), il a dû réaliser 2 500 pompes par jour pendant 5 semaines, soit 20 kilos de muscles de gagnés ! Idem pour Warrior (2011) où les entraînements de boxe, de kick boxing et de Muai Thai lui ont permis de prendre 13 kilos de muscles… On comprend mieux pourquoi Tom Hardy est devenu un acteur de poids à Hollywood !

 
0 commentaire - Tom Hardy, le muscle d’Hollywood
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]