Tirez la langue, mademoiselle... Bourgoin

Tirez la langue, mademoiselle... Bourgoin

Tirez la langue mademoiselle

A lire aussi

publié le 3 septembre

La jolie Louise Bourgoin en a fait du chemin depuis ses débuts de miss météo sur Canal+. Après des premiers pas remarqués sur grand écran dans La Fille de Monaco d'Anne Fontaine en 2008, qui lui vaut d'être nommée au César du meilleur espoir féminin, la jeune comédienne n'a pas tardé à retrouver les faveurs du public grâce au beau succès de l'Adèle Blanc-Sec de Luc Besson .

Désireuse de s'essayer à différents registres, Louise Bourgoin enchaîne alors des rôles aussi variés que dans le thriller déroutant de Gilles Marchand L'Autre monde ou en jouant une jeune mère dépressive dansUn Heureux Évènement de Rémi Bezançon . En 2012, elle revient à la comédie avec L'amour dure trois ans , premier long-métrage de son ami et ancien collègue Frédéric Beigbeder adapté de son best-seller éponyme, avant de s'offir un incroyable contre-emploi l'année suivante en incarnant une mère supérieure tyrannique dans La Religieuse de Guillaume Nicloux .

Cette semaine, Louise Bourgoin risque une nouvelle fois de vous surprendre dans la comédie dramatique Tirez la langue, mademoiselle d'Axelle Ropert (La Famille Wolberg). Elle y incarne Judith, une jeune mère qui élève seule sa fille diabétique. Boris et Dimitri, deux frères médecins travaillant ensemble, vont tomber amoureux d'elle... Au coeur de ce trio amoureux, Louise Bourgoin crève littéralement l'écran et illumine le film. Axelle Ropert ne tarit d'ailleurs pas d'éloge à son sujet : "Son visage est celui d'une madone, mais d'une madone espiègle. [...] J'aime ce tempérament très vigoureux qu'elle possède et qui la rapproche de certaines actrices anglo-saxonnes comme Jane Russell, Jeanne Crain ou Nicole Kidman". Tirez la langue, mademoiselle sort ce mercredi en salles.

 
0 commentaire - Tirez la langue, mademoiselle... Bourgoin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]