Thomas Vinterberg : Naissance, explosion et renaissance d'un cinéaste culte

Thomas Vinterberg : Naissance, explosion et renaissance d'un cinéaste culte

La Chasse de Thomas Vinterberg

A lire aussi

publié le 12 novembre

En l'espace de quinze ans, Thomas Vinterberg est passé par les montagnes russes du cinéma moderne, depuis son Danemark natal à Hollywood en passant par le Festival de Cannes. Cofondateur du Dogme avec Lars von Trier, il provoque des secousses en 1998 avec son premier film choc. Récit d'une réunion familiale qui tourne au procès, Festen chamboule les règles du cinéma et fait du réalisateur un nom incontournable. Plus dure sera la chute.

En 2003, après cinq ans de silence, Vinterberg cède à Hollywood avec It's All About Love porté par Joaquin Phoenix et Claire Danes. À mille lieux du Dogme, cette histoire d'apocalypse, de clones et d'amour laisse la critique perplexe. Violemment descendu, ce film, qui mérite une nouvelle chance, torpille la carrière du cinéaste. Il s'essaye au cinéma indépendant avec Dear Wendy en 2005, avec Jamie Bell, mais le drame passe inaperçu.

Physiquement et symboliquement, Submarino (2010) est un retour aux sources pour Thomas Vinterberg. Ce drame sur deux frères marqués par la même tragédie est discrètement remarqué, ouvrant la voie à La Chasse, présenté au Festival de Cannes en 2012. Mads Mikkelsen empoche le prix d'interprétation pour sa performance en homme accusé de pédophilie et la critique, partagée, semble en partie avoir pardonné. Gageons que le prochain film du réalisateur permettra de confirmer la tendance.

 
0 commentaire - Thomas Vinterberg : Naissance, explosion et renaissance d'un cinéaste culte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]