Thirst, ceci est mon sang

Thirst, ceci est mon sang

Thirst, ceci est mon sang

publié le 27 novembre

Volontaire pour une expérience scientifique qui cherche à éradiquer un virus en Afrique avec un nouveau vaccin, un prête coréen évite une mort certaine grâce à une mystérieuse transfusion sanguine. Mais alors que son corps se métamorphose et que son esprit s'égare, il découvre qu'il est devenu un vampire. Tandis que sa résurrection attire les pélerins en quête de miracles, il découvre les plaisirs de la chair.

Auréolé du succès de Old Boy en 2003, le cinéaste coréen Park Chan-Wook a décroché le Prix du jury du Festival de Cannes 2009 avec cette fable morbide et visuellement léchée, relecture moderne du mythe des vampires. Froidement acueilli par la presse, Thirst, ceci est mon sang mérite une deuxième vision pour s'écarter des attentes trop calibrés et découvrir une œuvre anticonformiste.

Thirst, ceci est mon sang à 20:40 sur OCS Choc

 
0 commentaire - Thirst, ceci est mon sang
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]