The Neon Demon : un film sanglant dans le milieu du mannequinat pour Nicolas Winding Refn

The Neon Demon : un film sanglant dans le milieu du mannequinat pour Nicolas Winding Refn

The Neon Demon

A lire aussi

publié le 16 mars

Alors que Nicolas Winding Refn doit entrer en tournage d'ici la fin du mois, on en sait encore très peu sur son nouveau long-métrage, The Neon Demon. Aujourd'hui, on en apprend un peu plus grâce aux confidences de Liv Corfixen, la compagne du cinéaste et réalisatrice du documentaire My Life directed by Nicolas Winding Refn. On découvre notamment que le projet s'inspirera de l'histoire de la Comtesse Bathory, transposée dans le milieu des tops models.

Interrogée par Dazed and Confused, Liv Corfixen a ainsi révélé une source d'inspiration aussi surprenante qu'intrigante pour le prochain film de son époux. D'après elle, The Neon Demon ne sera pas sans rappeler la terrifiante histoire de la Comtesse hongroise Elisabeth Bathory, célèbre tueuse en série du XVIème siècle qui, d'après la légende, se baignait dans le sang de ses victimes, qu'elle choisissait vierges, pour rester jeune. La femme du cinéaste va même plus loin, assurant que le film serait un mélange entre Les Survivants - dans lequel Ethan Hawke et ses acolytes se retrouvent contraints de recourir à l'anthropophagie après un crash d'avion - et Belles à mourir, une comédie où Kirsten Dunst doit faire face à des concurrentes prêtes à tout, y compris à tuer, pour remporter un concours de beauté. 

"Il a toujours voulu faire un film d'horreur. C'était pareil pour Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising, un film de Vikings qu'il voulait faire depuis dix ans. Donc je pense qu'il a cette idée depuis de longues années. [...] Il doit la sortir de sa tête pour pouvoir passer à un autre film", raconte-t-elle encore. Le site What Culture donne de son côté quelques détails supplémentaires quant à l'intrigue en elle-même : "[The Neon Demon racontera l'histoire d'un] groupe de tops models prêtes à tout pour tenter de conserver leur apparence, y compris de s'essayer au vaudou et au cannibalisme". Voilà qui devrait donc donner matière à Nicolas Winding Refn pour développer, comme à son habitude, une esthétique lêchée et brutale, lui qui a notamment remporté le Prix de la mise en scène en 2011 à Cannes pour Drive.

Au casting de The Neon Demon, on retrouvera Elle Fanning, Keanu Reeves, Christina Hendricks, Jena Malone et la jeune Abbey Lee - également attendue dans Mad Max - Fury Road. Le film entrera en tournage à Los Angeles dans les jours qui viennent, pour une sortie encore indéterminée à l'heure actuelle. 

 
0 commentaire - The Neon Demon : un film sanglant dans le milieu du mannequinat pour Nicolas Winding Refn
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]