The Dark Knight Rises : une "fin parfaite" d'après Joseph-Gordon Levitt

The Dark Knight Rises : une "fin parfaite" d'après Joseph-Gordon Levitt©Warner Bros. France, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 30 août

Si la trilogie de Christopher Nolan consacrée à l'homme chauve-souris a globalement fait l'unanimité auprès des fans, certains restent néanmoins plus sceptiques à propos du dernier volet de la saga, "The Dark Knight Rises". Ce n'est toutefois pas le cas de Joseph Gordon-Levitt, l'un des acteurs du film, qui voit en cet ultime opus une "fin parfaite".

Alors qu'on le verra prochainement en tête d'affiche de "Snowden", le nouveau biopic d'Oliver Stone, Joseph Gordon-Levitt est revenu au micro de Cinema Blend sur sa dernière expérience sous la direction de Christopher Nolan. C'était il y a quatre ans, alors que le comédien prêtait ses traits à John Blake/Robin dans "The Dark Knight Rises", dernier volet de la trilogie avec Christian Bale en Batman. Le destin de son personnage, sur le point d'hériter du costume du super-héros à la fin du long-métrage, avait notamment divisé les spectateurs. Mais pour Joseph Gordon-Levitt, c'était "la fin parfaite".

Une question de point de vue

Il explique ainsi : "Je sais qu'on est tous habitués aux films Marvel, qui forment une sorte de série sans fin. Ils n'ont pas vraiment de début, de milieu et de fin. Mais je pense que Christopher Nolan a vraiment réfléchi ce film comme une conclusion, et il y a un thème qui court sur l'ensemble de ces trois films. Ça commence dans le premier, se poursuit dans le deuxième, et se conclut au moment où il dit que Batman est plus qu'un homme, que c'est un symbole. Donc le fait qu'un autre homme que Bruce Wayne devienne Batman à la fin de la trilogie est pour moi la fin parfaite de cette histoire."

Si nombre de cinéphiles ont longtemps espéré voir la suite de cette conclusion plutôt ouverte, Joseph Gordon-Levitt lui, n'en voit donc tout simplement pas la nécessité, tant la fin proposée par Christopher Nolan fait sens comme terminus de la quête du héros. Un point de vue finalement plutôt logique, qui ne fait que nous donner envie de revisionner la trilogie dans son intégralité !

 
0 commentaire - The Dark Knight Rises : une "fin parfaite" d'après Joseph-Gordon Levitt
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]