Télévision : pourquoi les stars de cinéma s'y sentent comme à la maison ?

Télévision : pourquoi les stars de cinéma s'y sentent comme à la maison ?©Sony Pictures Television, DR
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 27 septembre

Il fut un temps ou télévision et cinéma jouaient dans deux catégories différentes qui se mélangeaient très rarement. Mais c'est une époque révolue, où les téléspectateurs ne consommaient pas la culture de quelques scrolls et clics de souris. Aujourd'hui, la télévision a réussi à se hisser à la hauteur de sa grande soeur, attirant de plus en plus de gros poissons dans ses filets. Kevin Spacey, Oscar Isaac, Mads Mikkelsen : ils sont nombreux à avoir choisi de prêter leurs services à la petite lucarne. Mais pourquoi un tel basculement ? Éléments de réponses.


La télévision synonyme de liberté ?

En 2013, Steven Soderbergh réalisait Ma Vie avec Liberace avec Michael Douglas et Matt Damon. Un véritable succès qui a offert son lot de récompenses au téléfilm dont deux Golden Globes et trois Emmy Awards. Si le métrage avait pourtant tout pour briller sur grand écran, la raison du choix de la télévision est d'abord d'ordre financier. En effet, Soderbergh a eu beaucoup de mal à rassembler suffisamment d'argent pour la production du film étant donné que toutes les majors lui ont claqué la porte au nez pour seulement 23 millions de dollars. La seule option qui lui restait alors était celle du petit écran, plus spécifiquement sur la chaîne HBO, considérée par beaucoup comme un gage de qualité.

Grand habitué du cinéma et vainqueur de deux Oscars, Kevin Spacey a également fait le choix de la télévision en 2013 en acceptant d'incarner un homme politique ambitieux dans House of Cards. Avec l'avènement de Netflix et ses créations originales, la décision n'a pas dû être très difficile à prendre. D'autant plus que la plateforme de streaming est réputée pour accorder une confiance particulière aux créateurs de séries. Pour preuve, il s'agit d'une des rares chaînes qui ne passent pas par la case "pilote" et qui commande directement toute une saison si le projet lui plaît. D'un autre côté, la nouveau consommateur-type y gagne aussi puisque Netflix a sacralisé le concept de binge-watching consistant à regarder toute une saison de série sans avoir à attendre une semaine entre chaque épisode. C'est cet état d'esprit, parfaitement inséré dans l'air du temps, qui attire de plus en plus d'acteurs de cinéma vers la petite lucarne. Récemment, Jane Fonda est devenue l'une des têtes d'affiches de la comédie Grace & Frankie. Matthew McConaughey devient la vedette de True Detective l'année de son Oscar. Halle Berry est la star de la série de science-fiction Extant produite par Steven Spielberg. Mads Mikkelsen a incarné Hannibal pendant trois saisons pour la chaîne NBC, qui a choisi de faire primer la qualité malgré les très faibles audiences de la série. Bref, on met les stars à l'aise sur un support plus abordable et moins risqué.


La télévision comme porteuse d'opportunités

Et ce n'est pas pour rien que ces acteurs se sentent comme des poissons dans l'eau. Finalement, ne serait-il pas dans leur élément ? On a tendance à considérer que films et séries sont très différents dans leur approche, et c'est tout à fait vrai. On ne filme pas un Bates Motel comme on filmerait un Psychose, la manière de regarder l'oeuvre n'est pas la même non plus. En revanche, les studios de télévision lésinent de moins un moins sur les moyens quand il s'agit de mettre la main à la poche. Un épisode de Game of Thrones coûte environ 5 millions de dollars, et la facture de la première saison de Marco Polo sur Netflix s'élève à 90 millions de dollars pour 10 épisodes. De véritables blockbusters ! Au vu de ces budgets pharaoniques, il n'est pas difficile d'imaginer que convaincre les acteurs et réalisateurs renommés de rejoindre un projet devient moins difficile. Un donnant-donnant indéniable puisque n'importe quelle série est boostée par la présence d'un grand nom.

Mais au-delà de l'aspect financier, l'attractivité de la télévision tient aussi plus du prestige. En effet, on entend aujourd'hui de plus en plus d'experts parler de "l'âge d'or de la télévision". Même si l'expression peut prêter à débat, il n'en demeure pas moins que les pépites se multiplient : Breaking Bad, Les Soprano, The Wire, Oz, Fargo ou encore Six pieds sous terre confirment que l'on vit deux décennies où les excellentes séries sont légion. Et généralement, les acteurs y ont la chance de briller unanimement, à l'instar de Bryan Cranston dans Breaking Bad ou Glenn Close dans Damages, mais aussi de relancer une carrière au point mort comme l'a fait Jessica Lange avec American Horror Story.

En plus du nombre de séries, c'est aussi le nombre de supports qui augmente depuis quelques années. Netflix a ouvert la porte à de nombreuses autres plateformes comme Hulu, Amazon et Crackle. En somme, il y a de la place pour tout le monde, et les acteurs ont bien compris que les Oscars n'étaient plus l'unique Graal à leur portée pour accéder à une certaine notoriété. Dans les années et mois à venir, Scarlett Johansson, Anne Hathaway, Nicole Kidman, Reese Witherspoon ou encore Sharon Stone passeront également ce cap, réduisant encore un peu plus la frontière ténue entre télévision et cinéma.

 
0 commentaire - Télévision : pourquoi les stars de cinéma s'y sentent comme à la maison ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]