Tarantino : la police de New York appelle à boycotter les films du cinéaste

Tarantino : la police de New York appelle à boycotter les films du cinéaste©Abaca
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 28 octobre

Avant d'entamer la promotion des Huit Salopards, en salles le 6 janvier 2016 en France, Quentin Tarantino profite de son temps libre pour porter d'autres messages. En effet, les 22 et 24 octobre dernier, le réalisateur défilait dans les rues de New York contre les violences policières. Une démarche que les forces de l'ordre de la Grosse Pomme ont très mal pris. Résultat : ces derniers appellent à boycotter les films du cinéaste.

Connu pour sa filmographie pleine d'hémoglobine avec des longs-métrages comme Kill Bill ou Pulp Fiction, Quentin Tarantino sait évidemment faire une distinction entre la fiction et la réalité. Et pour lui les violences policières, qui semblent de plus en plus régulières et médiatisées aux États-Unis, notamment contre la communauté afro-américaine, se doivent d'être dénoncées. Selon le réalisateur, ce problème "n'est pas pris en considération et c'est pourquoi nous sommes ici" a-t-il expliqué pour justifier sa présence, ajoutant que "Si c'était pris en considération, ces policiers meurtriers seraient emprisonnés ou au moins inculpés". Il rappelle notamment les noms de Tamir Rice et Michael Brown, dont les morts avaient été la conséquence de nombreuses émeutes dans le pays l'année dernière.

Les déclarations de Quentin Tarantino ne sont évidemment pas tombées dans l'oreille d'un sourd. Ainsi, à travers un communiqué, Patrick Lynch (le président du syndicat de policiers Patrolmen's Benevolent Association) a répondu de manière très ferme : "Les policiers que Quentin Tarantino qualifie de "meurtriers" ne vivent pas dans un univers fait de ses fantasmes pervers pour grand écran, ils risquent et parfois sacrifient leur vie pour protéger des communautés de la véritable criminalité et du désordre." Ce dernier invite ensuite les New Yorkais à ne plus regarder les films de Tarantino, ajoutant qu'ils devaient "lui montrer que c'est peine perdue de venir dans notre ville faire le commerce de ses fictions policières calomnieuses."

Reste maintenant à savoir si les directives de la police seront suivies par les Américains qui n'ont, rappelons-le, pas vraiment l'habitude de bouder les oeuvres du cinéaste.

 
0 commentaire - Tarantino : la police de New York appelle à boycotter les films du cinéaste
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]