Suzanne : Sara Forestier, en route pour un troisième César ?

Suzanne : Sara Forestier, en route pour un troisième César ?

Suzanne

A lire aussi

publié le 20 décembre

Présenté en ouverture de la Semaine de la Critique du dernier Festival de Cannes, Suzanne est depuis, acclamé de toutes parts. Troisième long-métrage de Katell Quillévéré - lauréate du prix Jean Vigo en 2010 pour Un poison violent - ce drame sobre et pourtant d'une intensité folle met une nouvelle fois en lumière tout le talent de Sara Forestier .

Celle-ci y tient le rôle-titre, celui d'une adolescente devenant fille-mère et vivant avec son père routier et sa soeur dont elle est inséparable. Sa vie bascule lorsqu'elle tombe amoureuse de Julien, un petit malfrat qui l'entraîne dans sa dérive. S'ensuit la cavale, la prison, l'amour fou qu'elle poursuit jusqu'à tout abandonner derrière elle. 

À 27 ans, l'actrice n'a déjà plus rien à prouver. César du meilleur jeune espoir féminin pour L'Esquive qui l'a révélée au public en 2004, Sara Forestier s'essaye alors à tous les genres et prend peu à peu ses marques dans le cinéma français. En 2011, elle triomphe de nouveau grâce à la comédie politique de Michel Leclerc Le Nom des gens, pour lequel elle remporte le César de la meilleure actrice. Et ce n'est pas fini puisque sa prestation dans Suzanne, déjà largement acclamée, pourrait bien lui valoir une nouvelle statuette en février prochain. 

Pourtant, le tournage du film n'a pas été de tout repos. L'actrice confie en effet ses difficultés à se glisser dans la peau de son personnage, pour lequel elle a dû replonger dans des moments difficiles de sa propre histoire. Celle-ci ne cache d'ailleurs pas s'être sentie véritablement libérée et soulagée à la fin du tournage. "C'est une actrice incroyable, d'une intensité rare, capable d'endosser des situations de jeu très violentes. Et en même temps, elle est très lumineuse. [...] Pendant le tournage, j'étais fascinée par la maturité émotionnelle de cette jeune femme de 25 ans. Elle pouvait tout exprimer, la violence de la passion amoureuse, la douleur du deuil, les joies de la maternité, comme si elle avait déjà eu cent vies", explique Katell Quillévéré à son sujet. Sara Forestier devra toutefois faire face à une concurrente de taille en la personne d'Adèle Exarchopoulos, autre grande favorite pour le César de la meilleure actrice cette année.

Crédit photo : DR

 
0 commentaire - Suzanne : Sara Forestier, en route pour un troisième César ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]