Suicide Squad, moins violent que prévu ?

Suicide Squad, moins violent que prévu ?©2016 Warner Bros. Entertainment Inc., Ratpac-Dune Entertainment LLC and Ratpac Entertainment, LLC, Allocine
A lire aussi

Wesley Bodin, publié le 23 mars

C'était l'une des principales promesses des studios Warner Bros. : faire de Suicide Squad un film mature avec son lot de scènes brutales et de dialogues vulgaires. Le choix du réalisateur, David Ayer (Fury, End of watch), allait d'ailleurs clairement dans ce sens. Et puis, sans crier gare, l'information vient de tomber : le film dédié aux super-méchants de l'univers DC Comics aura une classification PG-13 (accompagnement fortement recommandé pour les moins de 13 ans) et non, comme l'espéraient de nombreux fans, une classification R (obligation d'être accompagné pour les moins de 17 ans). De quoi revoir à la baisse certaines attentes.

Le succès mondial de Deadpool n'aura pas mis un terme à la frilosité de la plupart des studios. Le premier long-métrage à en faire les frais n'est autre que Suicide Squad. Et pour cause, le film reste au final plus grand public que ce qui avait été annoncé. Finies les promesses de découvrir des séquences déstabilisantes avec un Joker plus machiavélique que jamais. Terminés les espoirs de voir Killer Croc, Rick Flag et Deadshot massacrer leurs ennemis tout en balançant des punchlines bien grasses situées en-dessous de la ceinture. Un choix que défend bec et ongles le producteur Charles Roven lors d'une interview accordée au site Collider : "Je comprends pourquoi Deadpool a été classé R. Mais je pense qu'il faut montrer les personnages DC de la Justice League à la plus grande audience possible car ils sont iconiques, ils sont là depuis très longtemps pour beaucoup de générations qui ont grandi et grandissent toujours à leurs côtés... C'est pour cela que nous avons prévu de faire ces films PG-13. Je ne vois pas de réelle raison pour que cela change. Et nous avons fait des films très nerveux classés PG-13. On ne peut jamais dire 'jamais' car on évolue tous, mais pour le moment, on reste ainsi."

Dès lors, qu'attendre de Suicide Squad ? Le film de David Ayer devrait se rapprocher de l'univers sombre d'un Batman version Christopher Nolan, en moins bien écrit mais en plus bourrin. Pas de révolution cinématographique à l'horizon comme l'est, à sa manière, Deadpool, mais un film défouloir qui permet de faire le plein de sensations fortes. Rendez-vous au cinéma le 3 août 2016 pour confirmer ou infirmer ces prédictions.

 
0 commentaire - Suicide Squad, moins violent que prévu ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]