Steve Carell dirigé par Gore Verbinski dans un thriller paranoïaque

Steve Carell dirigé par Gore Verbinski dans un thriller paranoïaque

Steve Carell

A lire aussi

publié le 8 octobre

Difficile pour Gore Verbinski de rebondir après le naufrage financier de Lone Ranger l'an dernier. Bye bye Disney donc, le cinéaste vient de s'embarquer sur trois nouveaux projets de longs-métrages pour New Regency, parmi lesquels un thriller paranoïaque avec Steve Carell

Après avoir fait les beaux jours de la comédie US, l'acteur de 40 ans, toujours puceau et de Crazy Night semble désormais offrir une nouvelle orientation à sa carrière, entamant un virage nettement plus dramatique. Acclamé à Cannes pour son étonnante prestation dans Foxcatcher - attendu chez nous pour le 21 janvier prochain - Steve Carell semble bien décidé à délaisser un temps son humour ravageur pour s'essayer à d'autres registres. C'est ainsi qu'il vient de rejoindre le thriller paranoïaque encore sans titre de Gore Verbinski, dont le tournage est prévu pour mars 2015. 

Scénarisé par Steve Conrad (À la recherche du bonheur, La Vie rêvée de Walter Mitty), ce projet reste pour le moment des plus mystérieux. Aucun détail concernant l'intrigue n'a en effet été dévoilé à l'heure actuelle. On sait seulement que le réalisateur de la première trilogie Pirates des Caraïbes y dirigera l'acteur vedette de la série à succès The Office, avant d'enchaîner sur deux autres projets pour New Regency : A Cure of Wellness, un film d'horreur écrit par Justin Haythe, et Passengers, une comédie d'action également signée Steve Conrad.

Gore Verbinski reviendra donc à ses premières amours avec ces deux derniers projets, lui qui a débuté sa carrière avec la comédie La Souris, avant de se faire connaître en dirigeant le remake US du classique d'horreur japonais The Ring. De son côté, Steve Carell ne devrait pas s'ennuyer non plus, lui qui voit son agenda se remplir de jour en jour. On l'attend notamment dans les drames The Priority List, Dogs of Babel ou Freeheld, avant de le voir renouer avec son genre fétiche dans la comédie Alexander and the Terrible, Horrible, No Good, Very Bad Day aux côtés de Jennifer Garner.

Crédit photo : SND

 
0 commentaire - Steve Carell dirigé par Gore Verbinski dans un thriller paranoïaque
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]