Star Wars : une école de Jedi traînée devant la justice

Star Wars : une école de Jedi traînée devant la justice©Lucasfilm Ltd., DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 23 octobre

Les apprentis Jedi sont dans le viseur de Disney. Le studio aux grandes oreilles accuse, en effet, le fondateur de la "Lightsaber Academy" ("l'Académie du sabre laser") de contrefaçon et de concurrence déloyale.

Si depuis quelques années, les écoles de jeunes Jedi, fans de Luke Skywalker et Yoda, se multiplient un peu partout dans le monde, celle de New York risque de devoir mettre la main à la poche d'ici peu, voire même carrément la clé sous la porte. En cause, le procès intenté par Lucasfilm à l'encontre de Michael Brown, l'homme à l'origine du projet, face à la cour fédérale de Californie. D'après The Hollywood Reporter, ce dernier serait accusé de "cybersquatting, contrefaçon de marque et concurrence déloyale".

Un logo qui pose problème

L'un des principaux griefs du plaignant concerne le logo utilisé par la "Lightsaber Academy", jugé beaucoup trop ressemblant par rapport à celui d'origine créé par la société fondée par George Lucas. On peut ainsi lire dans la plainte : "Les accusés utilisent régulièrement les marques déposées de Lucasfilm sans autorisation en relation avec leurs affaires. Entre autres activités en infraction, les accusés utilisent un logo presque identique, semblable au point de prêter à confusion, au logo d'Ordre du Jedi appartenant à Lucasfilm... De forme ronde, avec six petites ailes courbées pointées vers le haut (trois par côté), et une étoile à huit branches avec un sommet et un bas allongé formant une ligne verticale." En guise de réparation, Lucasfilm demande donc à Michael Brown de lui verser 2 millions de dollars de dommages et intérêts. Reste désormais à la justice américaine de trancher.

Si la décision ne concerne, a priori, que la ligue new-yorkaise pour le moment, on peut toutefois s'interroger sur l'avenir de ces fameuses écoles inspirées de Star Wars dans l'Hexagone. Rappelons, en effet, qu'en plus d'un atelier Jedi réservé aux enfants à Disneyland Paris, plusieurs écoles de sabre laser ont ouvert leurs portes depuis 2015, dont une dans la capitale et une autre à Perpignan. En tout, la Fédération Française de Sabre Laser compte d'ailleurs pas moins de 350 licenciés.

 
0 commentaire - Star Wars : une école de Jedi traînée devant la justice
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]